Deux dimanches contre le tourisme d'achat

Le Groupe libéral-radical au Grand Conseil neuchâtelois veut autoriser les commerçants du canton ...
Deux dimanches contre le tourisme d'achat

Le Groupe libéral-radical au Grand Conseil neuchâtelois veut autoriser les commerçants du canton à ouvrir leurs magasins deux dimanches par année contre un seul actuellement

 Le groupe PLR au Grand Conseil neuchâtelois souhaite permettre aux commerçants du canton d'ouvrir leurs magasins deux dimanches par année. (Photo: archives)

Les commerçants du canton de Neuchâtel doivent pouvoir ouvrir leurs magasins deux dimanches par année au lieu d’un seul actuellement. Un projet de loi déposé ce jeudi par le groupe PLR demande au Conseil d’État de modifier la loi sur les heures d’ouvertures des commerces. Le député Fabio Bongiovanni, également conseiller communal de la Ville de Neuchâtel, estime que cette mesure doit contribuer à lutter contre le tourisme d’achat sur les plateformes en lignes mais aussi dans les cantons voisins et dans les zones frontalières. L’élu estime que le succès d’affluence enregistré dimanche 18 décembre dans les commerces de détail neuchâtelois justifie une pareille proposition. Le projet de loi sera débattu en commission du Grand Conseil avant de passer devant le plenum. /gwe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus