Trafic d'or devant le tribunal criminel des Montagnes

Deux hommes sont accusés d'avoir utilisé leur magasin de rachat d'or pour acheter et revendre ...
Trafic d'or devant le tribunal criminel des Montagnes

Deux hommes sont accusés d'avoir utilisé leur magasin de rachat d'or pour acheter et revendre 15 kilos d'or, dont une partie serait issue de cambriolages

Deux hommes comparaissent depuis mardi devant les juges du Tribunal criminel à La Chaux-de-Fonds pour trafic d'or. Ils sont tous les deux accusés de recel, blanchiment d'argent et escroquerie. Ils travaillaient dans un magasin de rachat d’or à La Chaux-de-Fonds. Une enseigne qui a été fermée par la police en 2013, deux ans après son ouverture.

Les deux prévenus sont accusés d’avoir acheté et revendu près de 15 kilos d’or dont une partie serait issue de cambriolages. Pour la procureure, ces chiffres ne sont que la pointe de l’iceberg. Elle souligne l’implication plus importante d’un des deux hommes, considéré comme la tête pensante. Elle réclame trois ans assortis de sursis partiel pour chacun d’eux.

Cette vision s’oppose à celle de la défense. Les avocats ont répété le manque de précisions de l’acte d’accusation. De plus il n’y a pas, voire peu, d’antécédents à relever chez les deux hommes selon leurs avocats.

L’avocat du premier prévenu demande la libération des chefs d’accusation pour escroquerie, recel et blanchiment. Il reconnaît par contre l’infraction à la loi sur la circulation routière, pour laquelle il demande une peine symbolique. Le second défenseur demande l’acquittement de son client, sauf pour le recel.

Le jugement sera rendu mercredi à 16h00. /cwi-lre


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus