Congé paternité sur fond de Saint-Valentin

Une délégation socialiste neuchâteloise milite en faveur de l'initiative populaire fédérale ...
Congé paternité sur fond de Saint-Valentin

Une délégation socialiste neuchâteloise milite en faveur de l'initiative populaire fédérale pour un congé paternité de 20 jours en Suisse. Un texte jugé important pour concilier vie familiale et vie professionnelle

Une forte délégation des Femmes socialistes et des Jeunes socialistes entourent le conseiller national et membre du comité d'initiative Jacques-André Maire. Une forte délégation des Femmes socialistes et des Jeunes socialistes entourent le conseiller national et membre du comité d'initiative Jacques-André Maire.

Cupidon aurait-il une influence sur le congé paternité au niveau suisse ? C’est en tout cas la conviction des Jeunes socialistes et des Femmes socialistes neuchâtelois. Ils se sont exprimés lundi, à la veille de la fête des amoureux, en faveur d’un congé pour les pères de 20 jours. C’est ce que demande l’initiative populaire fédérale Pour un congé paternité raisonnable - en faveur de toute la famille. Cette dernière opte pour un financement de ce congé à travers les allocations pour perte de gains. Les représentants neuchâtelois ont insisté sur l'importance d'envisager une vision moderne de la famille et de la parentalité.

La Suisse apparaît à la traîne en comparaison à d’autres pays qui ont été cités en exemple. Le Japon propose 52 semaines et plus près de chez nous, la Pologne opte pour un congé de 2 semaines. Des chiffres bien loin de la Suisse qui inscrit un jour de congé dans le Code des obligations.

Dans le canton de Neuchâtel, la Ville de Neuchâtel est championne suisse en la matière avec un congé paternité de 21 jours pour ses employés, tandis que les pères travaillant à l’Etat de Neuchâtel bénéficient de 5 jours de congé. Plusieurs CCT et des entreprises du pays établissent également leurs propres critères en la matière.

Cette délégation socialiste veut profiter de la prochaine campagne pour les élections cantonales pour récolter des signatures sur sol neuchâtelois. Le comité d'initiative au niveau fédéral espère déposer les paraphes d'ici l'été, plusieurs mois avant le délai fixé en novembre. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus