Quatre ans de prison pour un butin d’un million de francs

La Cour pénale a reconnu le prévenu comme co-auteur dans trois affaires de cambriolage. Les ...
Quatre ans de prison pour un butin d’un million de francs

Le Tribunal pénal de 1re instance de Porrentruy a rendu son verdict dans trois cambriolages qui ont touché la région

palais de justice palais de justice

La Cour pénale a reconnu le prévenu comme co-auteur dans trois affaires de cambriolage. Les faits ont eu lieu les 6, 15 et 20 avril 2015 à la Poste et à la Banque cantonale jurassienne de Boncourt, puis à la Banque cantonale neuchâteloise des Verrières. Ces infractions ont été commises par au moins trois personnes.

La juge Marjorie Noirat a retenu le rôle déterminant et indispensable du prévenu dans la réalisation des faits. Il a non seulement fait office de chauffeur et de guet, mais a aussi contribué à l’extraction du butin, qui se monte à un total d’un million de francs. Son groupe était organisé à la manière de professionnels, avec un mode opératoire raffiné et des moyens lourds : génératrice, meuleuse, pince hydraulique, camion avec toit découpé, entre autres. De plus, les antécédents de ce ressortissant kosovar domicilié en Espagne démontre qu’il s’était installé dans la délinquance pour financer son train de vie. Au vue des éléments de preuve, la Cour a également acquis l’intime conviction de sa participation dans l’affaire des Verrières, qui était réfutée par la défense.

Le prévenu est donc reconnu coupable de vol par métier, de dommages à la propriété aggravés et de violation de domicile et écope de 4 ans de prison ferme. La circonstance aggravante du vol en bande n’a par contre pas été retenue, ses complices n’ayant pas pu être identifiés. Il doit également verser un total de plus de 40'000 frs de dommages-intérêts aux trois parties plaignantes. /emu


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus