Pas de Vert’libéral dans la course au Conseil d’Etat

Les Vert’libéraux ne présentent aucun candidat pour l’élection au Conseil d’Etat d’avril. Les ...
Pas de Vert’libéral dans la course au Conseil d’Etat

Bien que pressenti pour briguer un siège au Gouvernement lors des élections cantonales d'avril, Mauro Moruzzi ne se lance pas dans la course au Conseil d'Etat

Mauro Moruzzi (au centre) n'est pas prêt à renoncer à ses activités professionnelles actuelles. Mauro Moruzzi (au centre) n'est pas prêt à renoncer à ses activités professionnelles actuelles.

Les Vert’libéraux ne présentent aucun candidat pour l’élection au Conseil d’Etat d’avril. Les membres du parti ont pourtant désigné leur président lors de leur assemblée générale. Mais Mauro Moruzzi a préféré ne pas se lancer dans la course à l’exécutif cantonal. Pour lui, le canton a besoin d’une stabilité à l’Exécutif et il préfère aussi que son parti mise sur l’élection au Grand Conseil. Finalement Mauro Moruzzi n’est pas prêt à abandonner ses fonctions fédérales et internationales qu’il occupe actuellement.

En ce qui concerne les élections au Grand Conseil, les Vert’libéraux présentent 52 candidats dans les districts de Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds et Boudry. Leur programme se base sur trois axes : oser, transformer et renforcer. Les Vert’libéraux souhaitent notamment que le canton s’engage dans des projets plus concrets tels que la liaison ferroviaire entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Le parti souhaite aussi que le canton réforme et modernise ses institutions politiques.

Le parti des Vert’libéraux, qui existe depuis quatre ans en terres neuchâteloises, doit se prononcer concernant de possibles apparentements pour les élections cantonales dans les semaines à venir. /ali


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus