Des élèves biennois traduisent des mémoires

Un extrait du résumé des mémoires de Klaus Appel (admin.ch) Un extrait du résumé des mémoires de Klaus Appel (admin.ch)

Les mémoires d’un survivant de l’Holocauste seront bientôt accessibles en français. Les élèves francophones des classes bilingues du Gymnase français de Bienne ont traduit le récit de Klaus Appel, qui existait uniquement en allemand jusqu’à présent. Cette mission leur a été confiée par le Département fédéral des Affaires étrangères. Le DFAE a pour sa part rédigé un résumé en français de ces mémoires.

Klaus Appel est né en 1925 à Berlin et a fui l’Allemagne nazie. Après la guerre, il a fait la connaissance d’une jeune Suissesse qui devient son épouse, ce qui le conduit à s’installer en Suisse et a travailler dans la fabrique horlogère familiale Antima à Bienne.

Les élèves biennois se sont donc plongés dans son histoire. Ils se sont divisés en plusieurs groupes et se sont réparti le texte, afin de proposer une version française de ces mémoires. Dans ce cadre, les étudiants ont même eu l’occasion de rencontrer Klaus Appel jeudi, pour une après-midi de discussions et d’échange. Un moment émouvant, dont les élèves et les enseignants se souviendront. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus