Le piano comme moyen de communication

La pianiste coréenne HJ Lim a raconté son parcours aux élèves de La Chaux-de-Fonds La pianiste coréenne HJ Lim a raconté son parcours aux élèves de La Chaux-de-Fonds.

Comment faire lorsque l'on part de Corée de Sud pour arriver à Compiègne (F) sans parler un traître de mot de français ? C'est l'histoire de la pianiste coréenne Hyun-Jung Lim qui vit désormais à Neuchâtel. Mercredi, cette jeune virtuose de 30 ans a présenté son parcours de vie à une centaine d'élèves chaux-de-fonniers à la Salle Faller.

Son histoire l'a conduite de la Corée du Sud jusqu'en Europe à la poursuite de son rêve : devenir pianiste professionnelle et étudier au plus près du berceau de la musique classique. Partie à l’âge de 12 ans pour atterrir dans une famille d’accueil, HJ Lim a dû lutter pour se faire accepter par les autres. C’est notamment grâce à la musique qu’elle a pu surmonter les obstacles. C’est le message qu’elle a souhaité transmettre aux élèves.

HJ Lim, qui a récemment enregistré l'intégrale des sonates de Beethoven, veut aussi dépoussiérer l'image de la musique classique auprès des jeunes. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus