Plus besoin d'appeler la police dans certains cas

Fini les constats de police pour les bagatelles. Dès le 1er janvier, il ne sera plus nécessaire ...
Plus besoin d'appeler la police dans certains cas

La Police neuchâteloise doit pouvoir se concentré sur ses missions premières. La Police neuchâteloise doit pouvoir se concentrer sur ses missions premières.

Fini les constats de police pour les bagatelles. Dès le 1er janvier, il ne sera plus nécessaire d’appeler la police pour des dégâts de parking, des dégâts causés par des chutes de pierre ou encore par du gibier. Dans ce dernier cas, il faudra tout de même lancer un coup de fil au poste si l’animal est mort ou blessé sur la chaussée. Les cas pour lesquels il ne faudra plus appeler la police sont clairs : du moment que les forces de l’ordre ne peuvent pas mener des investigations, par exemple si quelqu’un donne un coup de portière dans votre voiture, un seul coup de fil à l’assurance suffira. En revanche, si vous découvrez à côté de votre véhicule des indices permettant des investigations, vous pouvez les appeler.

Ce nouveau système doit permettre de décharger la police de nombreux rapports, près de 400 par année, qui sont de toute manière également faits par les assurances. Et de permettre à la police de se concentrer sur les missions de sécurité publiques. /sma


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus