Le PLRN veut récupérer la majorité au gouvernement

La campagne pour les élections cantonales du 2 avril démarre tôt au Parti libéral-radical neuchâtelois ...
Le PLRN veut récupérer la majorité au gouvernement

 Isabelle Weber, conseillère communale à Cornaux, se lance dans la course au Conseil d'Etat.

La campagne pour les élections cantonales du 2 avril démarre tôt au Parti libéral-radical neuchâtelois. Le PLRN a déjà désigné ses trois candidats au Conseil d'État : les sortants Alain Ribaux et Laurent Favre, ainsi que la conseillère communale de Cornaux Isabelle Weber. Les libéraux-radicaux réunis samedi matin en assemblée à Gorgier ont soutenu ces candidatures par acclamation.

Avec ce ticket à trois, le PLRN aimerait récupérer la majorité au gouvernement, actuellement composé de 3 socialistes et 2 libéraux-radicaux. Pourtant, les membres du Conseil d'État ont annoncé ensemble leur intention de se représenter en bloc le 2 avril. Mais le PLRN précise que cela ne signifiait évidemment pas qu'ils seraient les seuls candidats : chaque parti élabore sa propre stratégie électorale. Les libéraux-radicaux ont bien l'intention de renforcer leur représentation à la fois à l'exécutif et au législatif. Ils souhaitent présenter 115 candidats à l'élection au Grand Conseil, mais n'ont pas encore atteint ce nombre. Ils ont jusqu’au 6 février pour déposer leurs listes.

Les trois candidats PLR au Conseil d'État veulent servir leur canton et l'aider à relever les défis majeurs qui l'attendent ces prochaines années : redressement des finances, développement du réseau routier et ferroviaire, réforme des institutions. Ils veulent aussi mettre en avant l’attractivité de Neuchâtel et rendre la région encore plus attrayante grâce à sa fiscalité, son aménagement du territoire et son offre de formation. /mvr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus