Une horloge sans tic-tac

« Un bijou scientifique incroyable ». C’est en ces termes que la conseillère communale neuchâteloise ...
Une horloge sans tic-tac

L'horloge IsoSpring L'horloge IsoSpring.

« Un bijou scientifique incroyable ». C’est en ces termes que la conseillère communale neuchâteloise Christine Gaillard a décrit l’horloge IsoSpring. Cette réalisation, qui a été présentée jeudi matin, est l’œuvre d’une quinzaine de chercheurs de l’EPFL basés à Microcity à Neuchâtel. Cette horloge a pris place dans la salle des Pas Perdus à l’Hôtel de Ville de la capitale cantonale.

La grande innovation se situe au niveau de l’oscillateur qui révolutionne la mesure du temps. Cet oscillateur est doté d’un mouvement continu et non plus alterné. Il fonctionne donc sans échappement et sans tic-tac, précise le professeur à l’EPFL Simon Henein, l’un des concepteurs de cette horloge.

L’horloge IsoSpring sera inaugurée le 16 décembre à l’Hôtel de Ville de Neuchâtel. /comm-jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus