Drame du port de Neuchâtel : homicide par négligence retenu

Une peine de 45 jours-amende à 115 francs avec sursis pendant deux ans. C’est le jugement rendu ...
Drame du port de Neuchâtel : homicide par négligence retenu

port de Neuchâtel Le drame a eu lieu dans le port de Neuchâtel en juin 2013.

Une peine de 45 jours-amende à 115 francs avec sursis pendant deux ans. C’est le jugement rendu mardi par le Tribunal de police à Boudry à l’encontre de l’ancien responsable du secteur de l’éclairage public au sein de Viteos. L’homme de 52 ans a été reconnu coupable d’homicide par négligence. Il a admis ses torts qui ont conduit à la mort par électrocution d’un jeune homme de 17 ans qui se baignait dans le port de Neuchâtel en juin 2013.

Pour le juge Laurent Margot, la peine de 300 jours-amende avec sursis réclamée par le Ministère public est excessive, notamment au vu de la jurisprudence. Les frais de la cause, qui dépassent les 22'000 francs, sont à la charge du prévenu qui devra aussi s’acquitter de 25'000 francs d’indemnités de dépens en faveur des parties plaignantes, à savoir la mère, le père et le frère aîné de la victime. /msa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus