Immersion dans le quotidien de la Seconde Guerre mondiale

Les réflexions de Laure Guyot, une peintre de Malvilliers prise au piège de la Seconde Guerre ...
Immersion dans le quotidien de la Seconde Guerre mondiale

Les réflexions de Laure Guyot, une peintre de Malvilliers prise au piège de la Seconde Guerre mondiale: c’est l’histoire de Temps de Guerre (1939-1942); une Neuchâteloise dans la tourmente, parue aux éditions G d’Encre. Cet ouvrage, transcrit et commenté par l’historien Maurice Evard, constitue la seconde partie du manuscrit Le Journal d’une artiste publié en 2015 dans la Nouvelle Revue neuchâteloise.

Pour l’écriture de ce livre, Maurice Evard s’est basé sur un document inédit conservé pendant plus de 60 ans à l’Office des archives de l’Etat de Neuchâtel: le journal intime de Laure Guyot qui raconte son quotidien lors de cette époque troublée. Elle y évoque sa vie sur place et celle des Néerlandais, les difficultés que rencontre la population et n’hésite pas à émettre des réflexions plus personnelles et son rejet du régime nazi.

Temps de Guerre (1939-1942); une Neuchâteloise dans la tourmente est en vente en librairie ou peut être commandé sur le site de l’éditeur G d’Encre. /jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus