Le PSN refuse l’austérité

Le congrès du Parti socialiste neuchâtelois refuse l’austérité. Le PS vise la double majorité ...
Le PSN refuse l’austérité

Le PSN, réuni en congrès à Cressier, s'est prononcé contre l'austérité. Le PSN, réuni en congrès à Cressier, s'est prononcé contre l'austérité.

Deux gros morceaux étaient à l’ordre du jour du congrès du Parti socialiste neuchâtelois vendredi soir à Cressier : la stratégie d’apparentement en vue des élections cantonales d’avril prochain et les mesures d’assainissement annoncées par le Conseil d’Etat.

Le PSN vise la double majorité de gauche à l’issue des élections cantonales. Il appelle au rassemblement de sa famille politique sous forme d’un apparentement généralisé pour espérer regagner la majorité au Grand Conseil. Il soutient aussi la création d’une liste commune plurielle de gauche pour l’élection au Conseil d’Etat.

Le comité cantonal du PS a également proposé un papier de position, repris par le congrès, en ce qui concerne les mesures d’assainissement annoncées par le gouvernement. Malgré les difficultés financières, il demande à l’exécutif de revoir sa copie, refusant l’austérité dans ce climat de morosité économique. Le Parti socialiste s’oppose à la baisse des subsides liés aux primes d’assurance maladie et à la baisse de moyens alloués à la réinsertion professionnelle. Il a aussi prévenu qu’il combattrait toutes coupes supplémentaires dans l’aide sociale.

Le PSN propose de supprimer le frein à l’endettement qui limite l’investissement. Il demande aussi de lever temporairement le frein aux dépenses pour que l’Etat puisse assurer sa mission de protection des plus faibles.

Enfin, les délégués du parti rejoignent le comité cantonal sur la nécessité du dialogue social. /com-msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus