Sécurité sanitaire assurée à La Chaux-de-Fonds

La Société suisse d'anesthésiologie et de réanimation donne raison à l'Hôpital neuchâtelois ...
Sécurité sanitaire assurée à La Chaux-de-Fonds

 L'Hôpital neuchâtelois a été accusé à tort de mettre en danger la vie de ses patients.

La Société suisse d'anesthésiologie et de réanimation donne raison à l'Hôpital neuchâtelois. Accusée de ne pas respecter le principe de sécurité sanitaire par le Conseil communal de La Chaux-de-Fonds, l’institution est blanchie.

Sollicitée en mai dernier par l'exécutif de la Ville, la SSAR conclut que les mesures prises par l'HNE en lien avec la fermeture des blocs opératoires la nuit en semaine n'entraînent pas de non-conformité à la sécurité sanitaire.

Accusé à tort

Selon l’ancienne conseillère communale en charge de la santé, Nathalie Schallenberger, la décision de l'Hne de mettre en place un piquet d'anesthésiologie  pour la maîtrise des voies aériennes remettait en cause la sécurité sanitaire des habitants des Montagnes neuchâteloises.

Dans son rapport, la SSAR conclut que le dispositif mis en place sur le site de La Chaux-de-Fonds répond aux normes médicales en vigueur pour l'intubation. Elle souligne que les anesthésistes n'ont pas le monopole de la maîtrise des voies aériennes. /comm-jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus