Messeiller se restructure, Syndicom interpelle l'État

Syndicom demande à rencontrer urgemment le Conseil d'État neuchâtelois au sujet des suppressions ...
Messeiller se restructure, Syndicom interpelle l'État

 En septembre dernier, des employés de l'imprimerie Messeiller et le syndicat Syndicom étaient venus à la rencontre des députés du Grand Conseil pour les dissuader de voter le passage de la Feuille officielle au digital. Aujourd'hui, Syndicom demande à rencontrer le Conseil d'État: il lui propose de réengager l'employé licencié pour se charger de la mise en page du bulletin en ligne.

Syndicom demande à rencontrer urgemment le Conseil d'État neuchâtelois au sujet des suppressions de postes à l'imprimerie Messeiller. On le rappelle, l'entreprise a été contrainte de licencier notamment  un employé après la décision du Grand Conseil en septembre de supprimer la version papier de la Feuille officielle (FO).

Le syndicat de la communication propose au gouvernement d'engager au 1er janvier cet employé, encore responsable de la FO chez Messeiller jusqu'à la fin de l'année. Syndicom estime qu'"il faut bien que quelqu'un s'en charge" à l'État et que  "personne n'est mieux placé pour poursuivre son travail que le polygraphe qui s'en chargeait jusqu'à aujourd'hui". /comm-gwe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus