L’Hne dépose plainte pénale

Une plainte pénale de l’Hôpital Neuchâtel (Hne) contre le père d’une patiente pas satisfaite ...
L’Hne dépose plainte pénale

L'Hôpital neuchâtelois dépose une plainte pénale contre le père d'une patiente, insatisfaite de son passages aux urgences, à Neuchâtel comme à La Chaux-de-Fonds. L'Hôpital neuchâtelois dépose une plainte pénale contre le père d'une patiente, insatisfaite de son passages aux urgences, à Neuchâtel comme à La Chaux-de-Fonds.

Une plainte pénale de l’Hôpital Neuchâtel (Hne) contre le père d’une patiente pas satisfaite de son passage aux urgences, à la fin du mois de juin. C’est ce que relatent ce samedi l’Impartial et l’Express.

D’un côté, il y a cet homme qui diffuse à large échelle sur Facebook et via mail son insatisfaction quant à la façon dont le cas de sa fille trentenaire a été traitée aux urgences de Pourtalès et de La Chaux-de-Fonds. De l’autre, l’Hne qui s'estime diffamé et dépose plainte « au motif que cette personne a largement diffusé un message qui ne relate pas objectivement les faits, en demandant de faire suivre largement pour que d’autres participent à la construction de propos négatifs », explique Pauline de Vos Bolay, présidente du conseil d'administration de l’Hne, dans les colonnes des quotidiens neuchâtelois.

Au milieu, il y a cette femme qui est passée par les urgences des deux principaux sites de l’Hôpital neuchâtelois sans être examinée par un médecin et qui décide finalement de se rendre à Saint-Imier où on lui diagnostiquera notamment un os fissuré.

La justice tranchera. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus