"Nous allons poursuivre la discussion avec l'association L'Amar"

 Olivier Arni, conseiller communal neuchâtelois, a l'intention de collaborer avec l'association L'Amar, tant que celle-ci respecte les lois.

Dialogue apparemment constructif entre les autorités de Neuchâtel et le collectif L’Amar, qui occupait illégalement un immeuble de la rue de la Main. Les membres du collectif, devenu association, ont quitté le bâtiment et vont reprendre leur matériel. Les deux parties vont collaborer pour trouver une solution afin de permettre à l’association de poursuivre son action et favoriser les rencontres avec les migrants. Le conseiller communal Olivier Arni était notre invité dans le journal de 18 heures :

Le but du collectif est de réagir à une situation de précarité sociale et culturelle en proposant une nouvelle opportunité aux migrants. Le collectif L'Amar, devenu une association, a quitté le bâtiment de Neuchâtel occupé illégalement.

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus