L'économie neuchâteloise tire la langue

L’économie suisse soufre toujours des conséquences du franc fort. Le canton de Neuchâtel n’échappe pas à la règle.

L’abandon du taux plancher en début d’année est intervenu alors que plusieurs branches montraient déjà des signes d’essoufflement.

L’indice du climat des affaires s’est détérioré tout au long de l’année. En particulier les entreprises horlogères qui ont dû faire face à de nombreuses difficultés. /comm-sma

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus