Gilbert Petit-Jean licencie un tiers de son personnel

Les Brenets. Les Brenets.

Coup dur aux Brenets.

Les Ateliers d’horlogerie Gilbert Petit-Jean prévoient de licencier 72 personnes. Soit près d’un tiers de ses effectifs : l’entreprise emploie 207 collaborateurs.

L'entreprise évoque le conflit ukrainien, la chute du rouble, la situation au Moyen-Orient, la baisse de la croissance chinoise, l'arrivée des montres connectées et la levée du taux plancher pour expliquer cette mesure. Les volumes en baisse ont d'importantes conséquences pour l'entreprise.

Les licenciements qui devraient être prononcés courant novembre, selon L’Express et L’Impartial.

Les Ateliers Gilbert Petit-Jean ont ouvert jeudi la procédure de consultation du personnel prévue par le code des obligations et la convention collective de la branche, en collaboration avec les partenaires sociaux. Rien n’est certain en revanche en ce qui concerne un plan social puisque seules les entreprises de plus de 300 collaborateurs y sont soumises. /sma

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus