On chine au Landeron

C’est le rendez-vous des chineurs. Meubles, antiquités, vases et autres objets sont pris d’assaut ...
On chine au Landeron

 La tente des objets a été déplacée sur le parking, à l'entrée nord du vieux bourg.

C’est le rendez-vous des chineurs. Meubles, antiquités, vases et autres objets sont pris d’assaut tout le week-end au Landeron à l’occasion de la brocante annuelle.

Deux nouveautés viennent compléter cette 42e édition. Le couvert des tentes et ses fameux pylônes ont été remplacés pour laisser place à des stands de hauteur plus basses et moins massifs. Pour Eddy Burgener, président de l’association de la vieille ville, organisatrice de l’événement, il s’agit surtout d’alléger l’endroit et de le rendre plus convivial. Autre changement : le déplacement de la tente des petits objets. Elle est érigée sur le parking à l’entrée nord du vieux bourg.

Cette année, environ 200 stands ont fleuri dans et autour de la vieille ville du Landeron. Ce chiffre, en légère diminution depuis le début des années 2000, s’explique par la vente sur internet mais aussi par un léger désintérêt pour les objets anciens. /ali


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus