Trump et les républicains sauvent l'honneur de justesse en Ohio

Les républicains américains ont évité d'extrême justesse un sonnant revers électoral dans l'Ohio ...
Trump et les républicains sauvent l'honneur de justesse en Ohio

Trump et les républicains sauvent l'honneur de justesse en Ohio

Photo: KEYSTONE/FR52593 AP/JAY LAPRETE

Les républicains américains ont évité d'extrême justesse un sonnant revers électoral dans l'Ohio. Ils se sont proclamés vainqueurs dans un scrutin pourtant si serré qu'il est perçu comme un signal très encourageant pour les démocrates avant les législatives.

Après le dépouillement de toutes les urnes dans cette course pour un siège à la Chambre des représentants, à Washington, le républicain Troy Balderson menait 50,2% contre 49,3% pour le démocrate Danny O'Connor dans la nuit de mardi à mercredi, selon les autorités locales. Mais quelque 5000 votes par correspondance et plus de 3400 bulletins provisoires restaient à dépouiller et le vainqueur n'avait pas été désigné officiellement.

Peu importe, le bouillant président n'a pas attendu l'annonce officielle du vainqueur pour féliciter Troy Balderson... tout en s'attribuant sa remontée après des sondages inquiétants.

'Gros retournement positif'

Donald Trump avait fait le déplacement samedi pour appuyer son candidat et multipliait depuis les tweets de soutien. Son vice-président Mike Pence, deux de ses fils, Eric et Donald Jr., s'étaient fendus de leurs propres messages mardi.

'Après mon discours samedi soir, il y a eu un gros retournement positif. Maintenant Troy remporte une grande victoire à une époque difficile de l'année pour les élections', s'est-il réjoui sur Twitter.

Troy Balderson a remercié le président, devant ses supporteurs. 'L'Amérique est sur la bonne voie et nous allons y rester', a-t-il lancé, en remerciant le président américain.

Mais cette très courte victoire ne suffit pas à effacer l'embarras d'avoir été mis en difficulté dans ce fidèle bastion qui vote républicain depuis près de quarante ans. Le 6 novembre, les 435 sièges de la Chambre des représentants, un tiers (35) du Sénat et les postes de gouverneurs de 36 Etats seront en jeu aux Etats-Unis.

Les démocrates ont plus de chance de faire basculer la majorité à la Chambre qu'au Sénat, mais ils doivent pour cela arracher 23 sièges aux républicains. Ils pourraient alors sérieusement entraver les politiques de Donald Trump et multiplier leurs efforts pour le pousser hors de la Maison Blanche.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus