Trente-six patients du Grand Est évacués à Nancy et Mulhouse

Placées sous haute surveillance, les gares de Nancy et de Mulhouse ont accueilli aux premières ...
Trente-six patients du Grand Est évacués à Nancy et Mulhouse

Coronavirus: nouvelles évacuations de patients du Grand Est

Photo: KEYSTONE/AP/Jean-Francois Badias

Les évacuations de patients de l'est de la France se sont poursuivies dimanche. Deux TGV médicalisés ont emmené dimanche 36 malades du Covid-19 du Grand Est vers la Nouvelle-Aquitaine, a constaté l'AFP.

Le train parti en fin de matinée de Nancy avec 24 malades à son bord est entré peu après 15h00 en gare de Bordeaux dont certains accès avaient été bouclés par un important dispositif policier. Une vingtaine d'ambulances les attendaient pour les diriger vers des établissements de la capitale girondine et de sa région.

Un autre train parti de Mulhouse est arrivé vers 15h45 à Poitiers, avec douze patients à bord. Quatre d'entre eux ont été emmenés en ambulance au CHU de Poitiers, qui avait déjà accueilli la veille six malades, arrivés par avion. Quatre autres patients ont été héliportés vers La Rochellle et quatre autres sont partis par la route vers Niort et Angoulême.

Désengorger les hôpitaux

Au total, la région Nouvelle-Aquitaine, qui figure encore pour l'instant parmi les zones les moins touchées par l'épidémie en France, aura accueilli 54 patients du Grand Est depuis vendredi, les évacuations les plus importantes conduites depuis le début de l'épidémie en France.

L'objectif est de désengorger les hôpitaux du Grand Est, l'une des régions les plus lourdement touchées par l'épidémie qui comptait samedi 3777 personnes hospitalisées, dont 786 en réanimation, et 757 décès.

Evacuations par hélicoptère

Dans le même temps, un hélicoptère de l'armée française a de nouveau transféré dimanche deux malades du coronavirus de Metz vers un hôpital d'Essen (Allemagne), a-t-on appris de sources concordantes. Une première évacuation du même type avait été effectuée la veille. Selon le CHR de Metz, d'autres transferts seront 'fort probablement' organisés par des moyens militaires dans les prochains jours.

Au total, douze malades du Covid-19 ont été évacués depuis samedi par des hélicoptères de l'armée française dans le cadre de l'opération Résilience, annoncée mercredi par Emmanuel Macron. Des NH90 ont aussi évacué samedi des patients de Mulhouse à Genève et de Vesoul à Clermont-Ferrand, a indiqué l'état-major des Armées.

Un avion A400M de l'armée de l'air allemande a évacué dimanche deux malades du coronavirus de Strasbourg vers un hôpital d'Ulm (sud-ouest de l'Allemagne). C'est la première évacuation de patients de l'est de la France par des moyens militaires allemands.

Solidarité européenne

'Merci pour cette belle démonstration de solidarité européenne #strongertogether', a tweeté l'état-major des armées français sur son compte Twitter.

De son côté, l'ambassadeur de France à Berne, Frédéric Journes, a remercié les cantons suisses qui viennent en aide aux personnes malades. Vingt patients français seront accueillis dans des hôpitaux helvétiques dimanche soir.

Frédéric Journes remercie les cantons de Genève, Vaud, Fribourg, Neuchâtel, Jura ainsi que les cantons alémaniques de Bâle Ville, Bâle Campagne et de l'Argovie. D'autres tweets avec le même contenu ont suivi dimanche, émanant de la Ministre française des armées Florence Parly.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus