Stoltenberg salue les contributions des membres de l'OTAN

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué mercredi les contributions des pays ...
Stoltenberg salue les contributions des membres de l'OTAN

Stoltenberg salue les contributions des membres de l'OTAN

Photo: Keystone

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué mercredi les contributions des pays membres de l'Alliance aux quatre bataillons qu'elle déploiera en 2017 dans les trois pays baltes et en Pologne. Ce déploiement a été décidé lors du dernier sommet de l'OTAN.

Il s'inscrit dans le cadre des mesures prises par l'OTAN pour rassurer les pays membres voisins de la Russie, qui se sentent plus vulnérables depuis le conflit ukrainien et l'annexion de la Crimée par Moscou en mars 2014.

Ces quatre bataillons d'environ un millier d'hommes chacun en Lettonie, Lituanie, Estonie et Pologne - respectivement sous commandements canadien, allemand, britannique et américain - seront déployés progressivement entre le début de l'année et l'été 2017, selon M. Stoltenberg. 'Nous progressons conformément à ce calendrier', a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse à l'occasion d'une réunion ministérielle de l'OTAN à son siège bruxellois.

Et d'enchaîner: 'Je suis très encouragé (...) qu'autant de pays se soient engagés de manière si ferme et concrète pour contribuer aux quatre bataillons', c'est la preuve d''un soutien transatlantique solide comme le roc pour nos alliés'.

Engagements multinationaux

Le chef de l'OTAN a souligné que l'Albanie, l'Italie, la Pologne et la Slovénie avaient accepté de 'contribuer' au bataillon de Lettonie.

Pour celui de Lituanie sous commandement allemand, des engagements fermes ont été reçus de la part de la Belgique, la Croatie, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Norvège. La France contribuera également, avec le Danemark, au bataillon d'Estonie.

Enfin, a encore précisé M. Stoltenberg, la Roumanie et le Royaume-Uni se joindront au bataillon de Pologne sous commandement américain.

Ces quatre bataillons s'annoncent 'très solides, multinationaux, prêts pour le combat', a souligné le chef de l'OTAN.

Leur déploiement enverra 'un message sans équivoque, l'OTAN ne fait qu'un. Une attaque contre un allié sera considérée comme une attaque contre tous', a-t-il assuré.

Londres, Ottawa, Berlin et Washington avaient accepté en juillet le rôle de commandant de bataillon, chacun des 24 autres membres de l'OTAN étant invité à fournir différentes contributions en moyens logistiques, pas forcément en troupes.

Renforçant sa présence sur le sol polonais, l'armée américaine déploiera pour le bataillon sous son commandement environ 900 hommes en avril, déplacés d'une base allemande, a précisé mercredi à Bruxelles le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes