Séisme au Mexique: au moins 90 morts

Les habitants de Juchitan continuent de vivre dans l'angoisse après le séisme qui a fait au ...
Séisme au Mexique: au moins 90 morts

Séisme au Mexique: au moins 90 morts

Photo: Keystone

Les habitants de Juchitan continuent de vivre dans l'angoisse après le séisme qui a fait au moins 90 morts au Mexique, selon le dernier bilan. Des répliques secouent depuis deux jours la ville la plus meurtrie par la secousse de magnitude 8,2 survenue jeudi.

Les secours ont arrêté les recherches dans cette localité de 100'000 habitants, entourée de montagnes à la végétation tropicale, qui a payé le plus lourd tribut avec au moins 37 morts. 'Il ne reste plus personne sous les décombres', a assuré le coordinateur d'une équipe de secours.

Après trois heures de fouilles, le corps sans vie d'un policier a été dégagé des gravats de la mairie, construction colorée de style colonial qui a été réduite en miettes. Son collègue, piégé comme lui par l'effondrement du bâtiment, avait pu être sorti vivant la veille.

Le dernier bilan fait état d'au moins 90 morts dans l'ensemble des régions touchées. Les services de la sécurité civile de l'Etat de Oaxaca, où se trouve Juchitan, ont indiqué dans la nuit de samedi à dimanche que 71 personnes avaient perdu la vie rien que dans cet Etat. Dans celui voisin du Chiapas, le tremblement de terre a causé la mort d'au moins 15 personnes. Quatre autres décès ont été signalés dans l'Etat de Tabasco, plus au Nord.

Dormir dans la rue

Les habitants de Juchitan, encore apeurés et éplorés par la mort de leurs proches, montraient des signes de fatigue et d'angoisse. 'Beaucoup de gens ont dormi dans la rue par peur des secousses qui n'ont pas cessé de se répéter', témoignait Marisela Valdivieso, une habitante. Plus de 720 répliques ont été enregistrées depuis jeudi soir, selon le service sismologique mexicain.

Dans le centre de la ville, la nourriture se faisait rare et des files d'attente se formaient devant certains commerces ouverts, où les propriétaires vendaient leurs produits à travers une fenêtre de crainte d'éventuels pillages.

L'épicentre du tremblement de terre le plus puissant en un siècle au Mexique était situé dans l'océan Pacifique, à environ 100 kilomètres au large de Tonala (Etat de l'Etat du Chiapas), selon le centre géologique américain USGS.

Les autorités ont décrété trois jours de deuil national. Plus de 1000 soldats ont été déployés dans l'Etat d'Oaxaca.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus