Revue de presse du dimanche 19 août 2018

Changement climatique, pénurie de médicaments et congé parental sont quelques-uns de sujets ...
Revue de presse du dimanche 19 août 2018

Revue de presse du dimanche 19 août 2018

Photo: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Changement climatique, pénurie de médicaments et congé parental sont quelques-uns de sujets abordés par la presse dominicale. Tour d'horizon de ces informations non confirmées à l'ats:

NZZ am Sonntag: L'armée suisse ressent les conséquences du changement climatique. Lors d'un entretien accordé à la NZZ am Sonntag, le ministre de la Défense Guy Parmelin, a fait savoir que l'armée était de plus en plus sollicitée en raison de sécheresses, glissements de terrain et incendies de forêt. Cet été, par exemple, l'armée de l'air a effectué de nombreuses missions pour fournir de l’eau aux vaches d'alpage. Pour le Vaudois, il est évident que le pays doit renforcer ses capacités pour faire face aux phénomènes naturels. Il suggère que l’armée se procure des Canadair, comme en dispose de nombreux pays pour lutter contre les incendies de forêt. 'Peut-être que cela pourrait être un investissement judicieux compte tenu de la sécheresse', a lancé Guy Parmelin à la NZZ am Sonntag.

NZZ am Sonntag / SonntagsBlick: A l'avenir, la nécessité de rénover les 4500 ponts autoroutiers suisses se fera de plus en plus sentir. Plus de la moitié de ces constructions ont plus de 35 ans, rapporte la NZZ am Sonntag, citant les propos du professeur à l'EPFZ Ueli Angst. L'expert estime que les coûts d'entretien des ponts vont doubler voire quadrupler dans les trente prochaines années. Le professeur critique également le fait que la politique, les médias et la recherche ne s'occupent pas suffisamment des infrastructures vétustes. Dans le SonntagsBlick, on apprend que 1% des ponts suisses, soit 40, sont dans un état critique et doivent être assainis. Le journal s'appuie sur un rapport de l'Office fédéral des routes, qui sera publié en septembre.

Le Matin Dimanche / SonntagsZeitung: Trente-huit semaines de congé parental serait profitable pour la famille mais aussi pour l'économie dans son ensemble tout en promouvant l'égalité. Le constat émane de la Commission fédérale de coordination pour les questions familiales (COFF) qui a fait des recherches en se basant sur 140 études scientifiques récentes produites dans le monde entier, rapporte Le Matin Dimanche dans son édition du jour. Selon Elisabeth Zemp, la professeur qui a dirigé les travaux, il ne faut pas regarder ce que ça coûte, mais ce que ça rapporte. 'Notre modèle représente une facture de 1 à 1,5 milliard par an. Or une augmentation de 1% du taux d’emploi des femmes permettrait, avec les recettes fiscales engendrées, de couvrir entièrement les coûts d’un congé parental de 18 à 20 semaines. Avec une hausse de 2%, nous ferions même des bénéfices', glisse-t-elle.

SonntagsBlick / Le Matin Dimanche: Après l'agression de cinq femmes par un groupe d'homme à Genève, le président de la Conférence des directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP) Pierre Maudet, choqué et en colère, annonce des mesures. En entretien avec le SonntagsBlick, celui qui préside aussi le gouvernement genevois estime qu'il faut renforcer tant la répression que la prévention. L'objectif principal est que tous les acteurs coopèrent, ce que Pierre Maudet souhaite réaliser grâce à une plateforme nationale, un projet qui devrait être empoigné prochainement par la CCDJP. Par ailleurs, on apprend dans Le Matin Dimanche, que l'enquête sur les agresseurs présumés des femmes s'enlise en France à qui les autorités helvétiques ont dû déléguer mardi la procédure en raison de la nationalité (française) des prévenus identifiés. Contacté par l'hebdomadaire, le parquet d’Annecy avoue 'n’avoir ni élément nouveau ni évolution significative à signaler'.

Le Matin Dimanche: La Suisse est actuellement en rupture de stock de quatorze médicaments et huit vaccins. Le conseiller national Jacques Bourgeois (PLR/FR), lui-même victime de cette pénurie de médicaments, va interpeller le Conseil fédéral lors de la session d'automne, rapporte Le Matin Dimanche. L'élu suggère la création de stocks de médicaments, au moins pour ceux qui n'ont pas de substituts et une plus grande transparence sur les produits manquants. Cette pénurie se produit régulièrement en Suisse. Mais touche aussi le reste du monde, souligne Swissmedic qui argue une demande surpassant la production. Celle-ci est en effet concentrée en Chine et en Inde, d'où proviennent quatre principes actifs sur cinq.

Ostschweiz am Sonntag / Zentralschweiz am Sonntag: Après avoir été écornés au fer rouge, les veaux souffrent encore durant des mois. C'est ce que rapportent dimanche les deux journaux alémaniques Ostschweiz am Sonntag et Zentralschweiz am Sonntag s'appuyant sur une étude non encore publiée de l'Université de Berne. Cette conclusion constitue un argument de poids pour l'initiative populaire 'pour la dignité des animaux de rente agricoles', dite des vaches à cornes. Le texte prévoit un soutien financier aux détenteurs de vaches, de taureaux reproducteurs, de chèvres et de boucs reproducteurs portant des cornes pour réduire le nombre d'éleveurs pratiquant l'écornage.

NZZ am Sonntag: Les galeries d'art suisses sont en difficulté. Sur les cinq dernières années, cinquante galeries ont dû fermer leurs portes en raison d'une mauvaise marche des affaires, affirme la NZZ am Sonntag citant l'association marché d'art suisse (AMAS). A Zurich seulement, dix sites ont fermé en l'espace de deux ans. Entre 100 et 120 galeries professionnelles d'art contemporain existent actuellement en Suisse. Selon l'AMAS, la globalisation a drastiquement changé le marché: les vieux collectionneurs disparaissent et pour la jeune génération, il suffit souvent ces jours-ci de voir une image dans les médias sociaux - sans avoir nécessairement besoin de la posséder.

/ATS
 

Actualités suivantes