Revue de presse du dimanche 13 mai 2018

Le wi-fi dans les trains et un plan de crise en cas de pandémie de grippe sont deux des thèmes ...
Revue de presse du dimanche 13 mai 2018

Revue de presse du dimanche 13 mai 2018

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Le wi-fi dans les trains et un plan de crise en cas de pandémie de grippe sont deux des thèmes abordés dans les hebdomadaires suisses. Voici un aperçu de ces informations publiées dans la presse dominicale, non confirmée à l'ats.

Le Matin Dimanche: Les CFF renoncent au wi-fi dans les trains. L'ex-régie invoque des coûts trop élevés qu'elle ne veut pas prendre en charge et qui par ailleurs pèseraient sur les prix des billets, affirme Le Matin Dimanche. Les CFF vont plutôt miser sur le réseau de téléphonie mobile en équipant d'ici à 2022 les wagons - qui ne le sont pas encore - de répétiteurs afin d'acheminer le signal. La fédération romande des consommateurs se montre sceptique face à cette nouvelle stratégie, souligne l'hebdomadaire romand.

Le Matin Dimanche / SonntagsZeitung: Les jeunes d'abord, puis les femmes enceinte, les patients à risques, suivis des plus âgés, le reste de la population, et enfin les retraités dynamiques. Voilà l'ordre dans lequel la population suisse devrait être vaccinée en cas de pandémie - et si des doses venaient à manquer, recommande une étude de l'EPFZ mandatée par l'Office fédéral de la santé publique. Selon Le Matin Dimanche qui a eu accès au document, les scientifiques ont soupesé les critères médicaux et éthiques pour arriver à cette répartition. Le concept se démarque de ceux de nombreux autres pays qui privilégient le principe des malades d'abord. La Confédération réfléchit aussi à un système de distribution aléatoire. Le document doit encore faire l'objet d'une discussion avant d'être adopté.

Ostschweiz am Sonntag / Zentralschweiz am Sonntag: Les stages aussi sont concernés par la préférence indigène. Outre l'obligation d'annoncer leurs offres d'emploi aux offices de placement régionaux, les entreprises devront bientôt annoncer aussi leurs offres de stage. Le Secrétariat d'Etat à l'économie a confirmé une information des journaux alémaniques Ostschweiz am Sonntag et Zentralschweiz am Sonntag. L'Union patronale suisse a d'ores et déjà fait savoir son désaccord.

Le Matin Dimanche: Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann 'partage sans réserve' l'idée qu'il est temps pour le PLR après près de trente ans d’avoir de nouveau une conseillère fédérale. Mais il ne veut en aucun cas se mêler de l'élection de son successeur, a-t-il fait savoir dans un entretien accordé au Matin Dimanche. Le ministre de l'Economie affirme qu'il fera 'son job jusqu'au dernier jour' mais restera en dehors de la campagne.

NZZ am Sonntag: Les portes des laboratoires high-tech suisses restent souvent fermées aux chercheurs iraniens. Par exemple, ces derniers n'ont pas accès au centre de nanotechnologie de Binnig et Rohrer (BRNC) à Rüschlikon (ZH), géré conjointement par la société américaine IBM et l'Ecole polytechnique de Zurich, affirme la NZZ am Sonntag. Et ce depuis son ouverture, il y a sept ans. Mais ce n'est pas le seul: l'Ecole polytechnique de Lausanne, l'Université de Zurich, l'Institut Paul Scherrer et le Centre européen pour la recherche nucléaire (CERN) font de même. Selon le journal, la faute est à imputer en général au long bras de la justice américaine qui contraint les firmes états-uniennes qui collaborent avec de hautes écoles suisses, de discriminer certains groupes précis de personnes.

SonntagsBlick: L'accord entre le groupe pharmaceutique Novartis et l'avocat controversé de Donald Trump, Michael Cohen a été négocié et auto-approuvé par l'ancien directeur général de Novartis Joseph Jimenez. Novartis n'a pas souhaité commenter cette information détaillée par le SonntagsBlick. Le journal alémanique note toutefois que la conclusion de cet accord devait être examinée à l'interne.

SonntagsBlick: Le président turc Recep Tayyip Erdogan veut étendre son influence sur les écoliers helvético-turcs. C'est ce qui ressort de documents étatiques consulté par le SonntagsBlick, affirme l'hebdomadaire. Dans le cadre d'un programme d'éducation à grande échelle, Ankara veut fonder des écoles en Suisse qui dispenseraient des cours le week-end. Le projet gouvernemental est piloté par le ministère pour les Turcs de l'étranger (YTB), une agence fondée en 2010 par le gouvernement du parti au pouvoir. Les nouvelles écoles devront être gérées par des organisations turques et sont pensées comme un complément volontaire à l'enseignement obligatoire suisse.

SonntagsZeitung: La consommation de lait de vache en Suisse recule depuis des années pour atteindre aujourd'hui de nouveaux minima. La SonntagsZeitung qui rapporte cette information se base sur des chiffres publiés par la faîtière de la branche Swissmilk. En 1950, on buvait encore 233 kg de lait par habitant et par année. En 2017, cette valeur a dégringolé à 57 kg.

'SonntagsBlick': Les incidents causés par les fans au Stade de Suisse, lorsque les Young Boys ont renoué avec la victoire après 32 ans, auront de désagréables conséquences. La Commission de discipline de la Ligue Suisse de Football (SFL) a lancé une procédure, rapporte dimanche le SonntagsBlick. En tant qu'hôte de la rencontre, les Bernois vont devoir expliquer comment la situation a pu dégénérer et si cela ne pouvait pas être évité. Une amende se dessine.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus