Record de « likes » pour le tweet de Trump testé positif au Covid-19

Plus d'un million de likes, plus de 425'000 commentaires et le compteur des retweets qui s'emballe ...
Record de « likes » pour le tweet de Trump testé positif au Covid-19

Record de

Photo: KEYSTONE/AP/Julio Cortez

Plus d'un million de likes, plus de 425'000 commentaires et le compteur des retweets qui s'emballe: le tweet de Donald Trump annonçant que sa femme Melania et lui ont été testés positifs au Covid-19 battait des records d'audience vendredi.

Le président américain Donald Trump, testé positif au Covid-19, présente des 'symptômes légers' et garde 'bon moral', a affirmé vendredi son chef de cabinet Mark Meadows. 'Il a non seulement bon moral mais il a aussi beaucoup d'énergie', a déclaré M. Meadows, se disant 'optimiste' sur un 'rétablissement rapide' du président de la première puissance mondiale.

20% de risque de forme grave

Donald Trump a toutes les chances de s'en sortir: environ 5% des plus de 70 ans contaminés par le virus en meurent, selon des estimations citées par les Centres américains de lutte contre les maladies. Mais le risque de développer une forme grave n'est pas anodin, en raison du poids de M. Trump: sans doute de l'ordre d'une chance sur cinq, dit à l'AFP Daniel Griffin, chef des maladies infectieuses du groupe médical ProHEALTH à New York.

'L'état de santé général d'une personne affecte l'évolution de la maladie', ajoute le médecin. 'Il n'est pas rare que des gens d'un âge avancé et avec des facteurs de risque s'en tirent bien'.

On ignore quand Donald Trump a été contaminé mais, au plus tard, il faudra attendre deux semaines, jusqu'à mi-octobre, pour être certain qu'il est tiré d'affaire, selon Daniel Griffin. In fine, c'est 'un jeu de probabilité', dit à l'AFP Gregory Poland, professeur de médecine à la Mayo Clinic, qui rappelle que le virus a terrassé, certes très rarement, des enfants en bonne santé, et cloué au lit des athlètes de haut niveau.

Le milliardaire sait bien que les gens de son âge sont les plus vulnérables. Le 21 septembre, en meeting, il avait dit à ses partisans: 'Cela n'affecte presque personne (...) Cela affecte les personnes âgées, celles qui ont des problèmes de coeur et autres'.

Comment l'a-t-il contracté?

Le milliardaire républicain a annoncé jeudi soir que lui et sa femme avaient été testés, après le résultat positif du test d'une proche collaboratrice, Hope Hicks. Quelques heures plus tard, son propre résultat est revenu positif. Cela ne signifie pas pour autant que Hope Hicks lui a transmis, la conseillère ayant peut-être eu une période d'incubation plus rapide.

La Maison Blanche a annoncé procéder au suivi des cas contacts, pour déterminer avec qui les personnes positives au sein de l'exécutif avaient été en contact. Le président se fait tester régulièrement, mais lui et son entourage se déplacent souvent sans masque, et pas forcément dans le respect des gestes barrières.

Le médecin de la Maison Blanche a simplement précisé jeudi soir que le couple Trump se sentait 'bien' et qu'il était en 'convalescence', sans préciser s'ils avaient des symptômes ou non.

Quelle suite pour la campagne?

Pour la suite de la campagne, tout dépendra de la gravité de ses symptômes, s'il en présente. Mais à 32 jours de l'élection, le temps presse. Si sa santé ne se détériore pas, M. Trump pourra reprendre les meetings d'ici deux semaines, une fois sa quarantaine effectuée.

La Maison Blanche a logiquement annulé un déplacement présidentiel prévu vendredi en Floride, un Etat-clé dont le vote pourrait faire basculer le résultat de l'élection du 3 novembre. Mais à l'agenda de Donald Trump figure encore, en milieu de journée, une conférence téléphonique sur le thème du 'soutien aux personnes âgées vulnérables'.

Selon le New York Times, l'entourage du dirigeant républicain réfléchissait jeudi soir à publier une vidéo où ce dernier s'adresserait à la nation pour prouver qu'il est en bonne santé et toujours en état de gouverner.

Côte démocrate, le camp Biden réfléchit à la stratégie à adopter. L'ancien vice-président de Barack Obama a souhaité un prompt rétablissement à son adversaire. Mardi, lors du débat, les deux hommes ne se sont pas serré la main et sont restés à distance les uns des autres. Mais ils étaient dans un espace clos.

Tweet record

A 10h00 sur la côte est des Etats-Unis (14H00 GMT), neuf heures après l'annonce fracassante tombée au milieu de la nuit, le message du chef d'Etat avait été retweeté plus de 800'000 fois et 'liké' à 1,3 million de reprises. Pour comparaison, sur les 600 derniers tweets de Donald Trump, les plus populaires ont été partagés à hauteur de 80'000 fois et ont reçu environ 300'000 coeurs, selon des chiffres de TruthNest, spécialiste des statistiques sur Twitter.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus