Rangoun rejette l'offre de cessez-le-feu des rebelles rohingyas

Les autorités birmanes ont opposé dimanche une fin de non-recevoir à l'appel au cessez-le-feu ...
Rangoun rejette l'offre de cessez-le-feu des rebelles rohingyas

Rangoun rejette l'offre de cessez-le-feu des rebelles rohingyas

Photo: Keystone

Les autorités birmanes ont opposé dimanche une fin de non-recevoir à l'appel au cessez-le-feu lancé la veille par les rebelles rohingyas. Cette trêve devait permettre d'acheminer de l'aide aux centaines de milliers de réfugiés qui ont fui les violences.

'Notre politique n'est pas de négocier avec les terroristes', dit un porte-parole de la dirigeant Aung San Suu Kyi sur Twitter. Les rebelles de l'Armée du Salut des Rohingya de l'Arakan (ASRA) avaient décrété samedi une trêve humanitaire unilatérale d'un mois à compter de ce dimanche et ont appelé l'armée à en faire autant.

Selon les dernières estimations des Nations unies, près de 300'000 personnes ont trouvé refuge dans le sud du Bangladesh pour échapper à la violente riposte des forces gouvernementales après l'attaque, le 25 août, d'une trentaine de commissariats, revendiquée par l'ARSA.

Au cours des deux dernières semaines, des centaines d'habitations ont été incendiées, des dizaines de villages se sont vidés et l'exode se poursuit en direction du Bangladesh, où les organisations humanitaires sont débordées.

Selon des réfugiés et certains mouvements de défense des droits de l'homme, les forces gouvernementales et des milices bouddhistes cherchent à chasser les musulmans de l'Etat Rakhine.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus