Donald Trump dit réfléchir à un embargo contre la Corée du Nord

Les Etats-Unis envisagent de cesser tout commerce avec les pays qui maintiendraient des relations ...
Donald Trump dit réfléchir à un embargo contre la Corée du Nord

Donald Trump dit réfléchir à un embargo contre la Corée du Nord

Photo: Keystone

Les Etats-Unis envisagent de cesser tout commerce avec les pays qui maintiendraient des relations économiques avec Pyongyang, a déclaré dimanche le président américain Donald Trump, après un nouvel essai nucléaire nord-coréen.

'Les Etats-Unis réfléchissent, en plus d'autres options, à suspendre les relations commerciales avec tout pays qui ferait du commerce avec la Corée du Nord', a-t-il écrit sur Twitter.

Son secrétaire au Trésor Steve Mnuchin avait auparavant dit qu'il comptait travailler à un projet de nouvelles sanctions à l'encontre de la Corée du Nord afin d'isoler le régime communiste sur le plan commercial.

'Si des pays veulent faire du commerce avec les Etats-Unis, ils travailleront évidemment avec nos alliés et d'autres pour rompre les liens économiques avec la Corée du Nord', a déclaré Steve Mnuchin lors d'une interview à Fox News.

De nombreux dirigeants internationaux ont réclamé un durcissement des sanctions imposées au régime nord-coréen après l'essai nucléaire de dimanche, le plus puissant de l'histoire du pays.

Donald Trump n'a par ailleurs pas écarté l'option militaire contre la Corée du Nord. 'Nous allons voir', a répondu le président américain, interrogé à la sortie d'un service religieux sur l'hypothèse d'une attaque américaine contre la Corée du Nord.

La Corée du Nord a annoncé dimanche avoir procédé avec 'une réussite parfaite' à l'essai souterrain d'une bombe à hydrogène capable d'être embarquée sur un missile balistique intercontinental.

Poutine appelle au calme

Le président russe Vladimir Poutine a pour sa part appelé dimanche la communauté internationale à 'ne pas céder aux émotions' et 'à agir de manière calme et pondérée' après l'annonce par la Corée du Nord d'un sixième essai nucléaire, qui crée une 'menace réelle' dans la région.

Lors d'une conversation téléphonique avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, M. Poutine a souligné que les problèmes de la péninsule coréenne 'ne devaient être réglés que par des moyens politiques et diplomatiques', selon un communiqué du Kremlin.

Cet essai de Pyongyang 'torpille le régime mondial de non prolifération, viole les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et le droit international et crée une menace réelle pour la paix et la stabilité régionale', a cependant souligné M. Poutine, cité dans le communiqué.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus