New York, Santos, Bissau, les saisies de cocaïne explosent

La police a marqué des points contre les trafiquants lundi. La journée a coïncidé avec l'annonce ...
New York, Santos, Bissau, les saisies de cocaïne explosent

New York, Santos, Bissau, les saisies de cocaïne explosent

Photo: KEYSTONE/EPA/OLIVIER HOSLET

La police a marqué des points contre les trafiquants lundi. La journée a coïncidé avec l'annonce de trois grosses saisies de cocaïne à New York, à Santos au Brésil et à Bissau en Afrique.

Quelque 1,45 tonne de cocaïne a été saisie par les autorités dans le port de New York, du jamais vu depuis 25 ans, ont annoncé lundi les autorités américaines, pour qui c'est le signe d'un retour en vogue de la poudre blanche. La marchandise, d'une valeur au détail estimée à 77 millions de dollars, a été découverte, le 28 février, sous la forme de 60 colis rangés dans un conteneur.

Selon les éléments de l'enquête, les trafiquants ont forcé le conteneur et placé la drogue dans une cargaison autorisée, acheminée à partir du port colombien de Buenaventura, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier. Aucune interpellation n'est intervenue depuis la saisie, a indiqué l'agence américaine de lutte contre la drogue, la DEA, dans un communiqué.

C'est la plus importante saisie de cocaïne dans le port de New York depuis 1994 et l'interception de 2,7 tonnes de poudre blanche, selon la DEA. 'La cocaïne, l'ennemi juré de New York durant les années 90, est de retour', a déclaré, dans un communiqué, l'agent de la DEA Ray Donovan, chargé de l'enquête.

Brésil

Le même jour dans le plus grand port d'Amérique latine, à Santos, les autorités brésiliennes annonçaient la saisie, vendredi dernier, de près de 1,8 tonne de cocaïne dans un conteneur de citrons. Le conteneur était destiné à l'Espagne. C'est la plus grande quantité jamais saisie dans un seul conteneur, selon les douanes.

La drogue, qui était dissimulée au milieu des citrons dans des cartons, a été détectée grâce à des scanneurs à rayons X et des chiens renifleurs. Elle était destinée à la ville espagnole de Carthagène (sud-est).

Les douanes ont expliqué que les trafiquants avaient probablement recouru à une technique qui consiste à 'introduire la drogue au milieu d'une cargaison licite à l'insu des exportateurs et importateurs de cette cargaison'. Santos est la plaque tournante du trafic de cocaïne au Brésil: plus de 23 tonnes y ont été saisies l'an dernier.

Guinée-Bissau

C'est également la plus grande prise depuis au moins douze ans en Guinée-Bissau que les autorités de ce pays d'Afrique ont rendue publique lundi. La police a mis la main sur près de 800 kg de cocaïne dissimulés dans un camion immatriculé au Sénégal.

Quatre suspects, deux Nigérians, un Sénégalais et un Bissau-Guinéen, ont été arrêtés à la suite de cette saisie effectuée dans la nuit de samedi à dimanche à la sortie nord de la ville. La drogue était dissimulée dans un camion frigorifique.

'Nous savons que le camion est entré vide sur notre territoire pour charger du poisson. Il est donc clair que la drogue se trouvait ici en Guinée-Bissau', a déclaré une responsable de la police, sans révéler la destination finale de la cargaison. 'Le cerveau de l'opération, qui est un étranger, est en fuite'.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus