L'américain O.J. Simpson remis en liberté après 9 ans de prison

L'ex-star de football américain O.J. Simpson va être libéré par anticipation après neuf ans ...
L'américain O.J. Simpson remis en liberté après 9 ans de prison

L'américain O.J. Simpson remis en liberté après 9 ans de prison

Photo: Keystone

L'ex-star de football américain O.J. Simpson va être libéré par anticipation après neuf ans passés derrière les barreaux, a indiqué la commission des libérations conditionnelles du Nevada jeudi. Il avait été condamné pour sa participation à un vol à main armée.

Agé de 70 ans, l'ancien joueur des Buffalo Bills sortira de la prison de Lovelock, dans le Nevada, en octobre prochain. O.J. Simpson a témoigné, au bord des larmes, devant la commission des libérations conditionnelles de Carson City, dont les quatre membres ont décidé à l'unanimité de le remettre en liberté. L'ancien joueur s'est alors levé et applaudi.

'Mon engagement est de changer pour être une meilleure personne', a déclaré O.J. Simpson, 70 ans, devant la commission de l'Etat du Nevada. 'Si j'avais fait preuve d'un meilleur jugement à l'époque, rien de tout cela ne serait arrivé', a poursuivi M. Simpson à propos du vol à main armée de deux marchands de souvenirs sportifs, en septembre 2007. Il a été condamné en octobre 2008 à une peine de neuf à 33 ans d'incarcération.

Vol de souvenirs sportifs

Célèbre dans le monde entier pour avoir été acquitté du meurtre de son ex-femme et de l'ami de cette dernière après un procès retentissant et ultra-médiatisé, O.J. Simpson s'est exprimé par vidéoconférence depuis sa prison de Lovelock. L'audience a été retransmise en direct par les grandes chaînes d'informations américaines.

O.J. Simpson s'était rendu en septembre 2007 en compagnie de cinq complices -dont deux étaient armés- dans un hôtel-casino de Las Vegas pour dérober des souvenirs sportifs. L'ex-athlète a affirmé qu'il essayait simplement de récupérer ces objets qui lui avaient été volés par les deux vendeurs spécialisés dans ce type de marchandises qui ont été agressés par le groupe.

Atout de taille, l'une des victimes du vol de 2007 a témoigné pour plaider en faveur de sa libération. 'Je n'ai jamais pensé que ce délit méritait une peine aussi longue', avait déclaré auparavant Bruce Fromong, sur CNN.

/ATS
 

Actualités suivantes