L'Aquarius ne veut pas reconduire les migrants en Libye

Le navire humanitaire Aquarius effectuera des missions de secours sans attendre d'ordres des ...
L'Aquarius ne veut pas reconduire les migrants en Libye

L'Aquarius ne veut pas reconduire les migrants en Libye

Photo: KEYSTONE/AP/CLAUDE PARIS

Le navire humanitaire Aquarius effectuera des missions de secours sans attendre d'ordres des garde-côtes et ne reconduira pas de migrants en Libye, a annoncé dimanche l'un de ses responsables. Le bateau a secouru près de 3000 migrants en Méditerranée cette année.

'Quand nous verrons une embarcation en détresse, avec un risque élevé de décès, nous irons immédiatement à son secours, conformément au droit international', a déclaré à Reuters TV le responsable des recherches et des opérations de secours de l'Aquarius.

Au cours de l'année écoulée, les consignes transmises par les centres de coordination de rester en veille ou d'attendre des éclaircissements ont accru le danger encouru par les migrants ayant besoin de secours, a poursuivi Nick Romaniuk, soulignant que c'était la raison pour laquelle l'Aquarius ne patienterait pas.

Le bateau de l'ONG SOS Méditerranée, qui a quitté Marseille la semaine dernière pour entamer sa dixième mission de l'année, patrouillera au large de Tripoli, en dehors des eaux territoriales libyennes mais dans le périmètre de recherche et de secours des garde-côtes libyens. D'après le droit international, la responsabilité première du débarquement des navires de secours appartient au pays responsable des opérations dans la zone.

Libye 'pas sûre'

Si l'Aquarius agira en conformité avec le droit maritime international, le navire ne reconduira pas de migrants en Libye, a dit Nick Romaniuk, parce que le pays n'est pas un lieu sûr pour les migrants. L'ouest de la Libye est actuellement le principal point de départ pour des milliers de migrants fuyant la misère et les conflits et cherchant à se rendre en Europe.

Plus de 100'000 migrants sont morts noyés dans la région depuis 2014, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Plusieurs navires d'ONG humanitaires ont mené des opérations de secours dans le sud de la Méditerranée, parmi lesquels le navire Open Arms qui a secouru la semaine dernière 87 migrants dans les eaux internationales.

/ATS
 

Actualités suivantes