Explosion lors d'un rassemblement de soutien au Premier ministre en Ethiopie

Une explosion s'est produite samedi lors d'un rassemblement politique à Addis-Abeba. Plusieurs ...
Explosion lors d'un rassemblement de soutien au Premier ministre en Ethiopie

Explosion lors d'un rassemblement de soutien au Premier ministre en Ethiopie

Photo: KEYSTONE/EPA/STR

Une explosion s'est produite samedi lors d'un rassemblement politique à Addis-Abeba, lors duquel le Premier ministre éthiopien tenait un discours. Au moins 83 personnes ont été blessées, dont six dans un état grave.

Le Premier ministre, Abiy Ahmed, avait déclaré tout d'abord que l'explosion avait fait plusieurs morts. Mais le secrétaire général du gouvernement, Fitsum Arega, a apporté un correctif par la suite, en soulignant qu'on ne déplorait aucun tué et qu'il y avait 83 blessés. Girma Kassa, numéro deux de la commission policière de la capitale, a parlé quant à lui de 100 blessés, dont 15 dans un état grave.

L'explosion est survenue quelques minutes après la fin du discours du Premier ministre, qui est sain et sauf. Selon un organisateur du rassemblement, la grenade a été lancée en direction de la tribune. Un témoin a déclaré que le Premier ministre avait été évacué des lieux par ses gardes du corps. Selon un autre témoin, l'assaillant qui portait la grenade a été plaqué au sol par des policiers, avant que sa charge n'explose.

Pour Abiy Ahmed, cette attaque était 'une tentative manquée émanant de forces qui ne veulent pas d'une Ethiopie unie'.

'Des personnes au coeur plein de haine ont voulu commettre un attentat à la grenade. (...) Le Premier ministre adresse ses condoléances aux victimes. Les auteurs de l'attaque seront traduits devant la justice', a dit le secrétaire général du gouvernement, Fitsum Arega, sur son compte Twitter, sans dire vers qui allaient les soupçons. L'acte n'a pas été revendiqué.

Premier Oromo à la tête du pays

Le nouveau Premier ministre a prêté serment début avril. C'est la première fois dans l'histoire de l'Ethiopie qu'un membre de l'ethnie Oromo est chargé de diriger le gouvernement. Abiy Ahmed, ancien général âgé de 41 ans, a succédé à Hailemariam Desalegn, qui a démissionné pour ouvrir la voie à des réformes.

Abiy Ahmed a surpris les Ethiopiens, ce mois-ci, en se déclarant prêt à mettre en oeuvre intégralement un accord de paix avec l'Erythrée signé en 2000, censé mettre un terme à deux ans de guerre entre l'Ethiopie et son voisin du nord.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus