Election présidentielle : Zeman en tête (résultats partiels)

Le président tchèque sortant prorusse, Milos Zeman, est en tête de l'élection présidentielle ...
Election présidentielle : Zeman en tête (résultats partiels)

Election présidentielle : Zeman en tête (résultats partiels)

Photo: KEYSTONE/EPA/FILIP SINGER

Le président tchèque sortant prorusse, Milos Zeman, est en tête de l'élection présidentielle samedi. Il devance l'académicien proeuropéen Jiri Drahos de près de huit points, après le dépouillement d'environ 80% des bulletins de vote.

M. Zeman, 73 ans, est crédité de 53,6% des suffrages contre 46,3% pour M. Drahos, 68 ans, selon la télévision publique tchèque.

'Permettez-moi de remercier tous les électeurs qui ont participé à ces élections', a déclaré M. Drahos dans sa première réaction, sans toutefois vouloir faire de commentaires sur les résultats provisoires. 'J'attends aussi les résultats; en ce moment on ne peut encore rien commenter', a-t-il ajouté.

'La tendance actuelle fait penser à une victoire de Milos Zeman', a de son côté affirmé à l'antenne de la télévision publique CT l'analyste Pavel Saradin, de l'université Palacky d'Olomouc, avant d'ajouter que les chiffres provisoires n'incluaient pas encore les résultats des grandes villes.

M. Zeman, connu aussi pour ses déclarations favorables à la Chine et contre l'immigration, bénéficie notamment du soutien des milieux ruraux. M. Drahos est, lui, préféré par les milieux intellectuels et ceux des grandes villes.

Fractures sociales

Cette deuxième élection présidentielle au suffrage universel direct dans l'histoire de la République tchèque a révélé les fractures de la société, notamment autour de la question de l'immigration et de l'orientation de la politique étrangère.

S'il ne dispose pas de prérogatives aussi étendues qu'aux Etats-Unis ou en France, le président tchèque désigne le Premier ministre en fonction du résultat des élections législatives et nomme ensuite le gouvernement. Il promulgue les lois adoptées par le Parlement et nomme aussi les membres du conseil de la banque centrale CNB, les juges et les professeurs d'université.

/ATS
 

Actualités suivantes