Des milliers de manifestants contre le président Vucic

Des milliers d'opposants ont manifesté samedi dans le centre de Belgrade pour protester contre ...
Des milliers de manifestants contre le président Vucic

Des milliers de manifestants contre le président Vucic

Photo: KEYSTONE/EPA/ANDREJ CUKIC

Des milliers d'opposants ont manifesté samedi dans le centre de Belgrade pour protester contre le chef de l'Etat, Aleksandar Vucic. Ils l'accusent d'autoritarisme et de museler les médias.

Depuis décembre, des milliers de citoyens manifestent chaque samedi à Belgrade et dans diverses villes de province, accusant le président de supprimer peu à peu la liberté de la presse et de s'en prendre à l'opposition.

Ils demandent également un dialogue avec la coalition au pouvoir pour 'définir des conditions justes et honnêtes pour les élections', ainsi que le changement de la direction des deux chaînes publiques de télévision, RTS et RTV.

L'opposition espérait rassembler aujourd'hui un nombre particulièrement important de manifestants, et affirme qu'ils étaient des dizaines de milliers à Belgrade. La police affirme qu'ils étaient 7500.

Les manifestants hurlaient 'voleurs, voleurs!' car l'opposition accuse aussi le régime de corruption. Ils ont défilé du Parlement au siège du gouvernement, sans incident.

Contre-manifestation prévue

Dans plusieurs villes de Serbie, les compagnies de transport ont refusé de louer des autocars aux manifestants voulant venir à Belgrade, par peur de représailles du gouvernement, selon les médias locaux.

M. Vucic, un ultra-nationaliste devenu pro-européen, nie les accusations d'autocratisme. En réponse à la manifestation de l'opposition, il en a prévu une de ses partisans pour vendredi.

Malgré les protestations, le parti de M. Vucic, le SNS, domine la scène politique, tandis que les différents courants de l'opposition semblent n'avoir guère en commun que leur mépris du président.

Selon un sondage publié cette semaine, le SNS recueillerait 55% des voix si les législatives - prévues pour l'an prochain - se tenaient maintenant, alors que la coalition d'opposition n'aurait que 11,8% de votes. Mais 53% des électeurs disent qu'ils ne voteraient pas, ou ne sont pas encore décidés.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus