Derniers meetings en Allemagne et pluie de sifflets

Angela Merkel, favorite du scrutin législatif de dimanche, et son rival social-démocrate Martin ...
Derniers meetings en Allemagne et pluie de sifflets

Derniers meetings en Allemagne et pluie de sifflets

Photo: Keystone

Angela Merkel, favorite du scrutin législatif de dimanche, et son rival social-démocrate Martin Schulz ont tenté vendredi de mobiliser leurs troupes et rallier encore les indécis en cette fin de campagne. La chancelière a été sifflée durant son discours à Munich.

Pour son dernier meeting, Angela Merkel espérait un meilleur accueil en Bavière. Malgré les sifflets qui ont perturbé l'ensemble de son discours, elle est restée stoïque jusqu'au bout. 'On ne va pas certainement façonner l'avenir avec des sifflets et des cris', a-t-elle tout de même lâché à l'attention des perturbateurs.

La chancelière est la cible privilégiée de petits groupes proches de la droite populiste qui la conspuent à chacun de ses rassemblements.

Plus combatif que jamais même si tous les sondages prédisent une claque dans deux jours à son parti, Martin Schulz a lui dénoncé 'la froideur sociale' d'une chancelière sans 'vision pour l'avenir'. Il l'a dit devant plusieurs milliers de personnes au centre de Berlin.

Il a aussi attaqué avec virulence le parti de la droite nationaliste 'Alternative pour l'Allemagne' (AfD), 'une honte pour notre nation', dont certains membres ont prêché la fin de la repentance pour les crimes nazis.

A deux jours du vote, l'Union chrétienne-démocrate (CDU, droite conservatrice) de la chancelière et son allié bavarois (CSU) restent largement en tête dans les sondages. Ils sont crédités de 34 à 36% des voix par deux études des instituts Insa et Forsa publiées vendredi, tandis que le SPD (gauche) de l'ex-président du parlement européen sont entre 21 et 22%. Plus d'un tiers des sondés reste indécis.

L'AfD, qui a nettement radicalisé sa campagne en fin de parcours, axant notamment ses attaques sur les migrants et les musulmans, réalise la remontée de fin de campagne la plus nette (11% à 13%).

/ATS
 

Actualités suivantes