Coronavirus: 45 nouveaux décès en Chine, le bilan passe à 304

Le bilan des décès confirmés dus au coronavirus en Chine est passé à 304 morts après que les ...
Coronavirus: 45 nouveaux décès en Chine, le bilan passe à 304

En Chine, le bilan passe à 304 morts, une autre ville confinée

Photo: KEYSTONE/EPA/apl bjw

La ville chinoise de Wenzhou a imposé dimanche le confinement de ses 9 millions d'habitants et restreint drastiquement la circulation automobile. Elle est l'une des plus touchées par l'épidémie de pneumonie virale en dehors de l'épicentre du nouveau coronavirus.

Wenzhou (prononcer Wenn-djo) qui compte 265 cas de contamination, est distante de plus de 800 km de Wuhan, la ville du centre du pays où est apparu en décembre le coronavirus et qui a été placée de facto en quarantaine depuis le 23 janvier. Les habitants ont désormais l'obligation de rester chez eux. Seule une personne par foyer est autorisée à sortir une fois tous les deux jours pour faire les courses, ont annoncé les autorités locales.

Dimanche, les Philippines ont signalé le premier décès en dehors de la Chine d'une personne atteinte du nouveau coronavirus, a annoncé l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Âgé de 44 ans, cet homme originaire de Wuhan aurait été infecté avant son arrivée aux Philippines.

'C'est le premier décès signalé en dehors de la Chine', a déclaré le représentant de l'OMS Rabindra Abeyasinghe à Manille. 'Cependant, nous devons garder à l'esprit qu'il ne s'agit pas d'un cas qui a été contaminé localement. Ce patient venait de l'épicentre de cette épidémie'.

Cet homme, décédé dans un hôpital de Manille, était arrivé aux Philippines en compagnie d'une Chinoise qui a également été testée positive au virus, a déclaré le secrétaire d'Etat à la Santé Francisco Duque. Cette femme de 38 ans, actuellement en cours de rétablissement dans un hôpital de la capitale, est le premier cas de coronavirus recensé aux Philippines.

Urgence sanitaire mondiale

En Chine, 304 personne ont perdu la vie depuis le début l'épidémie en décembre. Le nombre d'infections confirmées sur l'ensemble du territoire passe à 14'300.

Le virus serait apparu en décembre sur un marché de la ville de Wuhan, capitale du Hubei, qui vendait des animaux sauvages. L'épidémie s'est ensuite répandue au delà du Hubei lorsque des citoyens chinois ont voyagé à travers le pays et dans le reste du monde, notamment à l'occasion des traditionnelles festivités du Nouvel An chinois.

La Chine est de plus en plus isolée depuis quelques jours, un nombre croissant de pays parmi lesquels les Etats-Unis et l'Australie ayant pris des mesures draconiennes concernant les voyageurs en provenance de Chine.

Dimanche, l'armée américaine a annoncé est prête à héberger un millier de personnes susceptible d'être placées en quarantaine, a indiqué samedi le ministère de la Défense. Ces installations serviraient à des personnes qui auraient besoin d'être isolées après leur retour de l'étranger.

L'épidémie a pris à présent les proportions d'une urgence sanitaire mondiale avec des cas signalés dans plus de 20 pays. Le Royaume-Uni, la Russie et la Suède ont fait état de leurs premiers cas de contamination.

Les Suisses en route

Par ailleurs, l'avion français qui doit ramener les Suisses souhaitant rentrer de Chine en raison de l'épidémie a décollé samedi. Les personnes concernées devraient arriver dans le sud de la France dans la nuit de samedi à dimanche, où elles seront mises en quarantaine.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus