Alain Berset en porte-à-faux avec le discours de Trump à l'ONU

Alain Berset ne partage pas le point de vue défendu par Donald Trump dans son discours mardi ...
Alain Berset en porte-à-faux avec le discours de Trump à l'ONU

Alain Berset en porte-à-faux avec le discours de Trump à l'ONU

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Alain Berset ne partage pas le point de vue défendu par Donald Trump dans son discours mardi devant l'Assemblée générale de l'ONU à New York. Le président de la Confédération ne voit pas la fin de la globalisation.

'Lorsque l'on observe le monde actuel, connecté par la technologie, on peut difficilement en conclure que la globalisation touche à sa fin', a estimé Alain Berset devant des représentants des médias à New York après le discours de M. Trump. Au premier jour de la 73e Assemblée générale des Nations unies, le président américain a déclaré que le monde voyait la fin de la globalisation.

Alain Berset prendra lui aussi la parole devant l'assemblée mardi. Il veut mettre en garde contre contre le nationalisme et l'isolationnisme et souligner au contraire de Trump l'importance du multilatéralisme.

Important de discuter de migration

Le président de la Confédération est également en désaccord avec son homologue américain en ce qui concerne le Pacte mondial sur les migrations de l'ONU. Donald Trump juge que la question migratoire ne devrait pas être discutée par une organisation internationale qui n'a pas de compte à rendre à des citoyens. Il a confirmé que les Etats-Unis ne participeraient pas à ce pacte adopté en septembre 2016.

Alain Berset considère précisément qu'il est nécessaire que la migration soit également débattue dans un cadre international. Et de rappeler que les mouvements migratoires sont transfrontaliers.

Texte pas contraignant

Le pacte a été négocié durant 18 mois sous la houlette des ambassadeurs helvétique Jürg Lauber et mexicain Juan José Gomez Camacho. Il recense une série de principes comme la défense des droits de l'homme, des droits des enfants et la reconnaissance de la souveraineté nationale.

Y figure un catalogue de mesures pour aider les pays à faire face aux migrations: améliorer l'information, mieux intégrer les migrants, s'échanger les expertises... Le texte n'est pas juridiquement contraignant, il est présenté comme un arsenal de solutions possibles.

Agenda chargé

Outre son discours de mardi, Alain Berset participera à plusieurs événements de haut niveau à New York, dont une discussion sur la lutte contre les maladies non transmissibles. M. Berset sera l’hôte d’un événement portant sur l’accès aux soins médicaux dans les situations d’urgence humanitaire et participera également à une rencontre sur la politique internationale en matière de drogue.

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères, Ignazio Cassis, et la cheffe du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication, Doris Leuthard, sont également présents à New York.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus