Un procès historique pour le climat s'ouvre aux Etats-Unis

Le premier procès lié au changement climatique aux Etats-Unis s'est ouvert lundi dans le Montana ...
Un procès historique pour le climat s'ouvre aux Etats-Unis

Un procès historique pour le climat s'ouvre aux Etats-Unis

Photo: KEYSTONE/AP/Thom Bridge

Le premier procès lié au changement climatique aux Etats-Unis s'est ouvert lundi dans le Montana. Seize jeunes ont engagé des poursuites contre cet Etat du nord-ouest, l'accusant d'enfreindre leur droit constitutionnel à un 'environnement propre et sain'.

Nommée 'Held v. Montana', l'affaire est scrutée de près, car son résultat pourrait appuyer d'autres poursuites engagées à travers le pays, ciblant à la fois l'industrie des énergies fossiles et les autorités.

Les plaignants, âgés de 5 à 22 ans, affirment que les 'effets dangereux des énergies fossiles et de la crise climatique' leur ont porté atteinte, les enfants étant 'singulièrement vulnérables' à ces effets qui ne font qu'empirer.

La plaignante principale, Rikki Held, 22 ans, dont la famille possède un ranch dans l'est du Montana, a raconté comment leur mode de vie avait été directement affecté par les feux de forêt, les températures extrêmes et la sécheresse qui frappent de plus en plus fréquemment cet Etat réputé pour ses paysages verdoyants.

Effets démultipliés

Elle a notamment évoqué un feu de forêt qui avait détruit des lignes à haute tension et coupé le courant de leur ranch pendant un mois, provoquant la mort de bétail, car la famille ne pouvait pas pomper d'eau. En 2021, la fumée et les cendres des incendies avaient saturé l'air 'tout l'été', a expliqué cette diplômée en sciences de l'environnement.

Au coeur des débats figure un article de la constitution locale disposant que 'l'Etat et tout un chacun doivent maintenir et améliorer un environnement propre et sain dans le Montana pour les générations présentes et futures'.

Les plaignants remettent également en question la constitutionnalité d'une loi du Montana qui interdit à l'administration locale de prendre en compte les impacts sur le climat lorsqu'elle doit accorder ou non des permis à des entreprises d'énergies fossiles.

Ils n'exigent aucun dédommagement, mais demandent qu'une déclaration stipulant que leurs droits sont enfreints soit rédigée. Celle-ci doit constituer une première étape vers une action législative.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus