Evacuation obligatoire des zones côtières en Géorgie

Le gouverneur de Géorgie a ordonné jeudi l'évacuation obligatoire des zones côtières de cet ...
Evacuation obligatoire des zones côtières en Géorgie

Evacuation obligatoire des zones côtières en Géorgie

Photo: Keystone

Le gouverneur de Géorgie a ordonné jeudi l'évacuation obligatoire des zones côtières de cet Etat du sud-est des Etats-Unis, à partir de samedi à l'approche d'Irma. L'ouragan a déjà dévasté plusieurs îles des Caraïbes et fait au moins cinq morts.

Tout le comté de Chatham, soit près de 300'000 habitants, ainsi que le reste de la zone côtière seront sous le coup de cet ordre obligatoire d'évacuer dès samedi pour faire face aux possibles marées de tempête, gonflées par l'ouragan, a indiqué le gouverneur, Nathan Deal. Il a mobilisé 5000 membres de la garde nationale. En Floride, plus de 200'000 personnes ont déjà été appelées à évacuer.

Le président américain Donald Trump a exprimé jeudi sa 'vive inquiétude' à l'approche de l'ouragan Irma, d'une intensité inédite. La tempête a déjà causé de graves dégâts dans les Caraïbes et fait cinq morts, selon le bilan provisoire des gouvernements concernés. La Croix-Rouge a de son côté recensé dix morts ainsi que 1,2 million de personnes affectées.

Sans eau potable

Plus aucune production d'eau potable n'est possible sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Un retour à la normale pourrait prendre 'plusieurs mois', a indiqué jeudi Veolia, en charge de la production d'eau potable sur les deux îles.

Veolia réfléchit à la mise en place de 'solutions provisoires', comme l'acheminement d'unités de dessalement mobiles qui permettent de produire quelques dizaines de mètres cubes d'eau par jour, a expliqué un porte-parole du groupe à l'AFP. Ils ne pourront pas, loin s'en faut, compenser les capacités des sites endommagés.

En route pour Haïti et Cuba

L'ouragan de catégorie 5, soit le maximum sur l'échelle permettant de mesurer l'intensité de ces tempêtes, se dirige désormais vers la République Dominicaine et Haïti. Il est attendu vendredi soir à Cuba.

La défense civile cubaine a relevé jeudi le niveau d'alerte dans sept provinces du centre et de l'est du pays. Près de 10'000 touristes étrangers ont déjà été placés en lieu sûr.

Irma devrait remonter ensuite vers la côte sud-est des Etats-Unis, frappant d'abord la Floride puis la Géorgie et la Caroline du Sud, selon les prévisions du centre américain des ouragans.

/ATS
 

Actualités suivantes