Les Farc parachèvent leur mue politique en Colombie

Les Farc ont parachevé leur mue en parti politique vendredi à l'issue de leur premier congrès ...
Les Farc parachèvent leur mue politique en Colombie

Les Farc parachèvent leur mue politique en Colombie

Photo: Keystone

Les Farc ont parachevé leur mue en parti politique vendredi à l'issue de leur premier congrès qui s'est déroulé pendant six jours à Bogota. Le mouvement rebelle marxiste a modifié son nom tout en conservant son acronyme.

De 'Forces armées révolutionnaires de Colombie', il devient 'Force alternative révolutionnaire commune' ('Fuerza Alternativa Revolucionaria del Común'). La Farc a dit envisager de former une coalition politique en vue des élections législatives et présidentielle de 2018.

Ce parti aura un 'caractère global (...) engagé à garantir la justice sociale, la paix, la souveraineté, pour une réforme agraire, pour la défense des intérêts populaires', a déclaré l'ex-commandant guérillero Pablo Catatumbo lors d'une conférence de presse. A l'issue du congrès fondateur de la Farc, il a ajouté que ce sera 'un nouveau parti pour une nouvelle Colombie'.

Fondées en 1964, les Farc ont abandonné la lutte armée et remis plus de 8000 armes aux termes des accords de paix conclus il y a un an avec le gouvernement du président Juan Manuel Santos. L'accord a mis fin à un conflit qui aura duré un demi-siècle et coûté la vie à plus de 220'000 personnes.

'Nous poursuivons, par une voie exclusivement politique, notre objectif historique et l'aspiration à un nouvel ordre de justice sociale et de démocratie réelle dans notre pays', a déclaré Ivan Marquez, membre du secrétariat du mouvement, lors de l'événement de clôture du congrès qui se tenait vendredi sur la place Bolivar, dans la capitale colombienne.

Réunis depuis dimanche à Bogota, plus de 1200 délégués de l'ancienne guérilla marxiste, la plus ancienne et la principale du continent américain, ont défini cette semaine la ligne, les statuts, le nom et les candidats de la Farc au scrutin de l'an prochain, un vote clé pour la consolidation de la paix signée en novembre.

Pablo Catatumbo a précisé que les candidats seraient désignés prochainement par la direction nationale du parti, élue par le congrès et qui compte 111 membres. Ils seront ensuite inscrits en novembre auprès des autorités électorales.

Réunis depuis dimanche à Bogota, plus de 1200 délégués de l'ancienne guérilla marxiste, la plus ancienne et la principale du continent américain, ont défini cette semaine la ligne, les statuts, le nom et les candidats de la Farc au scrutin de l'an prochain, un vote clé pour la consolidation de la paix signée en novembre.

Pablo Catatumbo a précisé que les candidats seraient désignés prochainement par la direction nationale du parti, élue par le congrès et qui compte 111 membres, puis inscrits en novembre auprès des autorités électorales.

L'accord de paix de la Havane garantit à la Farc un minimum de cinq sièges dans chacune des deux chambres du Parlement pour deux mandats, soit jusqu'en 2026. Mais ces députés et sénateurs désignés devront quand même se présenter aux élections. L'ex-guérilla, qui peut également faire campagne, espère accroître le nombre de ses élus.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus