Les inondations menacent de s'aggraver à Houston

Les inondations qui dévastent Houston et sa région risquent de s'aggraver lundi. La tempête ...
Les inondations menacent de s'aggraver à Houston

Les inondations menacent de s'aggraver à Houston

Photo: Keystone

Les inondations qui dévastent Houston et sa région risquent de s'aggraver lundi. La tempête tropicale Harvey continue de déverser des pluies torrentielles sur la quatrième ville des Etats-Unis, paralysée par des crues d'une ampleur sans précédent depuis des siècles.

Harvey s'est abattu sur le littoral américain vendredi soir, faisant au moins trois morts. Depuis, elle s'est quasiment arrêtée au-dessus de la côte du golfe du Mexique où elle risque de stationner encore plusieurs jours. En certains endroits, elle pourrait déverser en une semaine l'équivalent d'une année de pluie.

Ecoles, aéroports et immeubles de bureaux à Houston ont reçu l'ordre de rester fermés lundi, de nombreuses routes ayant été transformées en rivières. Dans certains quartiers de cette ville de 2,3 millions d'habitants, l'eau arrive à hauteur de poitrine.

La pluie tombe aussi jusqu'à plus de 200 km en amont de Houston, elle-même située au niveau de la mer, ce qui gonfle les cours d'eau coulant en direction de la ville et de ses environs.

Evacuations forcées

Plus de 50'000 personnes ont dû évacuer des secteurs du comté de Fort Bend, à une cinquantaine de kilomètres de Houston, car la rivière Brazos devrait atteindre cette semaine le niveau record de 18 mètres, soit plus de quatre mètres au-dessus de son niveau de crue.

Le juge Robert Hebert, qui a ordonné ces évacuations forcées dans le comté, a dit à la presse que ce cours d'eau n'avait pas atteint 18 mètres depuis au moins 800 ans. 'Nous assistons aux inondations les plus dévastatrices jamais enregistrées dans l'histoire de Houston', a renchéri Steve Bowen, météorologue en chef de la société de réassurance Aon Benfield.

Dans certaines zones côtières du Texas, les précipitations pourraient atteindre au total 127 centimètres d'ici la fin de la semaine, soit en moyenne le niveau d'une année entière dans cette partie des Etats-Unis.

Trump sur place mardi

Les services météorologiques américains ont émis des bulletins d'alerte pour une zone s'étendant quasiment de San Antonio à la Nouvelle-Orléans et où vivent au total plus de 13 millions de personnes.

Donald Trump devrait se rendre au Texas mardi pour observer l'étendue des dégâts, a annoncé une porte-parole de la Maison blanche. Le président américain a décrété vendredi l'état de catastrophe naturelle, ce qui permet de débloquer des fonds fédéraux pour les secours.

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a déclaré dimanche que 54 comtés de l'Etat se trouvaient en situation de catastrophe naturelle et il a annoncé la mobilisation d'un millier de gardes nationaux supplémentaires pour participer à la lutte contre les inondations.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus