L'ouragan Harvey tue au moins 3 personnes et force le Texas à se barricader

L'ouragan Harvey a fait au moins trois morts au Texas, a-t-on appris dimanche. Les deux aéroports ...
L'ouragan Harvey tue au moins 3 personnes et force le Texas à se barricader

L'ouragan Harvey provoque des inondations

Photo: Keystone

Harvey, le plus puissant ouragan à frapper le Texas depuis 50 ans, continuait samedi à déverser des pluies torrentielles. Les autorités ont prévenu que même rétrogradé en tempête, il pourrait provoquer des inondations catastrophiques et potentiellement mortelles.

'Des inondations extrêmement graves sont en cours', a prévenu le centre national des ouragans (NHC). Les pluies pourraient atteindre jusqu'à 100 cm par endroits d'ici jeudi. 'Il nous faudra des années pour nous remettre de ce désastre', a estimé le responsable de l'agence fédérale des situations d'urgence Brock Long.

Harvey a abordé le Texas, Etat au coeur de l'industrie américaine des hydrocarbures, en tant qu'ouragan de catégorie 4, vendredi soir, avec des vents soufflant jusqu'à 209 km/h, arrachant les toitures, déracinant des arbres et provoquant parfois quelques tornades et crues dévastatrices.

Les vents ont faibli considérablement depuis lors, au point que Harvey a été rétrogradé en tempête tropicale dans la journée de samedi dans le centre de l'Etat. Mais sa progression très lente, seulement 4 km/h, la rend très dangereuse, car le déluge va continuer sur les mêmes régions pendant plusieurs jours.

Premier mort confirmé

Une personne est morte dans l'incendie de sa maison à Rockport, petite ville de 10'000 habitants, a déclaré le maire de la localité. Il s'agit du premier décès confirmé dans le passage de ce cyclone. Le maire a également fait état d'au moins douze blessés légers, sans autre précision.

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a annoncé que l'Etat du Texas avait étendu à 20 comtés supplémentaires l'état de catastrophe naturelle et que 1800 membres des forces armées étaient mobilisés pour participer aux opérations de recherches et de secours. Des hélicoptères de l'armée y prennent part également.

Le secteur des hydrocarbures est, lui aussi, fortement affecté par ces intempéries. Plusieurs raffineries avaient fermé avant même l'arrivée de l'ouragan, ce qui a fait monter les prix des carburants. Nombre de stations-service n'ont déjà plus une goutte d'essence. Un quart de la production pétrolière américaine du golfe du Mexique a été mise à l'arrêt en raison du passage d'Harvey.

Les garde-côtes ont indiqué avoir secouru 15 personnes qui se trouvaient à bord de plusieurs bateaux en détresse.

/ATS
 

Actualités suivantes