Netanyahu à la commémoration du Vel d'Hiv à Paris, une première

Emmanuel Macron a réaffirmé dimanche la responsabilité de la France dans la rafle du Vél d'Hiv ...
Netanyahu à la commémoration du Vel d'Hiv à Paris, une première

Netanyahu à la commémoration du Vel d'Hiv à Paris, une première

Photo: Keystone

L'invitation à participer dimanche à Paris aux commémorations de la rafle du Vel d'Hiv est 'un geste très, très fort', a salué le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Il s'exprimait lors de la cérémonie avec le président français Emmanuel Macron.

'Cette invitation pour commémorer ensemble main dans la main est un geste très très fort. Elle témoigne de l'amitié ancienne et profonde entre la France et Israël', a lancé M. Netanyahu, qui a prononcé le début de son discours en français. C'est la première fois qu'un chef du gouvernement israélien participe à la commémoration.

'A vous M. Le Président, à la France, à tout le peuple français, du fond du coeur, je dis merci', a-t-il poursuivi. La cérémonie était organisée à proximité de l'endroit où se tenait le vélodrome où furent raflés 13'152 juifs les 16 et 17 juillet 1942, durant la Seconde Guerre mondiale.

Responsabilité française

M. Macron s'est de son côté inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs qui, depuis Jacques Chirac, en juillet 1995, ont reconnu la pleine responsabilité de la France dans cette rafle. 'C'est bien la France qui organisa' la rafle, a dit le chef de l'Etat.

Il a ajouté être 'ici pour que se perpétue le fil tendu en 1995 par Jacques Chirac'. Le régime de Vichy, organisateur de la rafle, 'ce n'était certes pas tous les Français, mais c'était le gouvernement et l'administration de la France', a souligné M. Macron.

/ATS
 

Actualités suivantes