Attentat de Manchester: la police annonce une septième arrestation

La police de Manchester a annoncé mercredi avoir procédé à une septième arrestation dans le ...
Attentat de Manchester: la police annonce une septième arrestation

Attentat de Manchester: la police annonce une septième arrestation

Photo: Keystone

La police de Manchester a annoncé mercredi avoir procédé à une septième arrestation dans le cadre de l'enquête menée après l'attentat commis lundi soir à Manchester. Le drame a coûté la vie à 22 personnes.

La nouvelle arrestation a eu lieu à la suite d'une perquisition à une adresse située à Nuneaton, une ville du Warwickshire, dans le centre de l'Angleterre, a indiqué la police. Il s'agit de la première arrestation effectuée hors de la région de Manchester dans cette affaire.

'Ce soir nous avons mené des perquisitions à une adresse à Nuneaton, Warwickshire, et arrêté un homme', a déclaré la police de Manchester dans un communiqué. 'Ces perquisitions sont liées à l'attaque de lundi au Manchester Arena' et l'enquête est encore en cours, explique la police.

L'attentat, revendiqué par l'Etat islamique (IE) a fait 22 morts et plusieurs dizaines de blessés. Son auteur est Salman Abedi, un Britannique d'origine libyenne de 22 ans. Ce dernier s'est fait exploser à la sortie d'un concert pop.

'En garde à vue'

'A ce stade, six hommes et une femme ont été arrêtés en liaison avec l'enquête et restent en garde à vue pour être interrogés', précise-t-elle.

Toutes les arrestations faites jusque-là l'ont été à Manchester (nord-ouest) ou dans les alentours. La dernière en date concerne une femme, arrêtée mercredi soir dans un quartier nord de la ville.

Auparavant, quatre autres personnes avaient été arrêtées dans la journée dont un homme à Wigan, dans l'agglomération de Manchester, 'en possession d'un paquet' que les enquêteurs analysaient. Mardi, un homme de 23 ans avait été arrêté à Chorlton, au sud de Manchester.

Par ailleurs, le frère et le père de Salman Abedi ont été arrêtés à Tripoli, la capitale libyenne.

Visite écourtée

'Compte tenu de la menace, actuellement à un niveau critique, et de la situation en cours ici, la Première ministre prévoit pour le moment de raccourcir son programme au G7', a indiqué un haut responsable britannique.

La Première ministre britannique, Theresa May, prévoit désormais de ne passer qu'une journée, celle de vendredi, à Taormina en Sicile et de rentrer dans la soirée. Le sommet doit se terminer samedi en milieu de journée.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus