Famine en Afrique: la Chaîne du Bonheur lance un cri d'alarme

La Chaîne du Bonheur et ses organisations partenaires ont lancé mardi un cri d'alarme pour ...
Famine en Afrique: la Chaîne du Bonheur lance un cri d'alarme

La Chaîne du Bonheur et ses organisations partenaires ont lancé mardi un cri d'alarme pour aider les pays d'Afrique souffrant de la sécheresse et de la famine. Plusieurs millions de personnes risquent de perdre la vie si rien n'est fait, avertissent-elles.

'Les chiffres de cette catastrophe silencieuse et négligée par les donateurs institutionnels sont éloquents', écrit la Chaîne du Bonheur dans un communiqué: au Soudan du Sud, 4,9 millions de personnes ont urgemment besoin d'une aide humanitaire; en Somalie, elles sont 2,9 millions et au Nigeria 5,1 millions.

La plus sévère sécheresse de ces 60 dernières années est fortement aggravée par des conflits armés dans certaines régions de ces pays, ajoute le communiqué. En outre, l'accès aux zones les plus durement touchées est très difficile au Soudan du Sud, alors qu'une épidémie de choléra est venue aggraver encore la situation en Somalie.

Les ONG partenaires de la Chaîne du Bonheur sont à l'œuvre, mais l'argent manque pour poursuivre leur action et atteindre davantage de communautés affectées, assure l'organisation, qui lance un appel aux dons.

La coalition internationale des bailleurs de fonds humanitaires 'Emergency Appeals Alliance', dont fait partie la Chaîne du Bonheur, a également lancé un appel qui doit trouver un écho dans d'autres pays. 'L'Afrique ne doit pas être oubliée : les conséquences de l'inaction seraient inestimables', soulignent la cinquantaine d'organisations nationales et internationales regroupées dans cette coalition.

Vendredi, le secrétaire général adjoint de l'ONU aux affaires humanitaires Stephen O'Brien avait réclamé 4,4 milliards de dollars (4,5 milliards de francs) à la communauté internationale d'ici juillet pour 'éviter une catastrophe'.

Et d'ajouter que 'le monde fait face à sa pire crise humanitaire depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, avec plus de 20 millions de gens confrontés à la faim et à la famine dans quatre pays': Somalie, Soudan du Sud, Nigeria et Yémen.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus