Abu Sayyaf a décapité un otage allemand aux Philippines

Le groupe islamiste philippin Abu Sayyaf a posté lundi sur internet une vidéo montrant la décapitation ...
Abu Sayyaf a décapité un otage allemand aux Philippines

Abu Sayyaf a décapité un otage allemand aux Philippines

Photo: Keystone

Le groupe islamiste philippin Abu Sayyaf a posté lundi sur internet une vidéo montrant la décapitation d'un homme identifié comme étant un otage allemand capturé en novembre dernier. Les gouvernements philippin et allemand ont confirmé cette exécution.

La vidéo, relayée par l'organisation SITE de surveillance des sites islamistes, montre le vieil homme décapité à la machette par son bourreau. Il s'agit selon SITE de l'otage Jurgen Kantner. Ces images semblent confirmer les rapports préliminaires reçus par le gouvernement sur le fait que l'otage de 70 ans avait été tué.

Peu après la publication de cette vidéo, un responsable gouvernemental, Jesus Dureza, a confirmé la mort de l'Allemand âgé de 70 ans. 'Nous avons fait de notre mieux (pour le sauver), mais en vain', a-t-il affirmé. Des responsables militaires dans le sud du pays ont affirmé que le corps de l'Allemand n'avait pas encore retrouvé.

Les autorités allemandes ont examiné la vidéo en détail et le ministère allemand des Affaires étrangères a déclaré que la vidéo était authentique. L'Allemand a été 'sauvagement assassiné par des ravisseurs terroristes aux Philippines', selon le porte-parole du gouvernement Steffen Seibert lundi à Berlin.

'Triste réalité'

Après des 'semaines d'inquiétude,' il ne reste maintenant que la 'triste réalité', a-t-il ajouté. La chancelière allemande Angela Merkel a parlé d'un 'acte abominable'. Cela montre à quel point ces terroristes sont 'sans scrupules et inhumains' explique-t-elle. 'Nous devons tous rester unis et mener la lutte contre eux', ajoute-t-elle.

Abou Sayyaf, accusé d'être à l'origine des pires attaques terroristes de l'histoire de l'archipel, avait exigé avant dimanche le versement d'une rançon de 30 millions de pesos (600'000 francs) pour libérer son otage.

Déjà enlevé en 2008

L'armée philippine avait annoncé le 7 novembre avoir découvert le Rockall, le voilier de Jürgen Kantner, dérivant dans le sud des Philippines. La dépouille de sa compagne, Sabine Merz, avait été découverte à bord, présentant une blessure par balle.

Le couple avait déjà été enlevé en 2008 par des pirates somaliens dans le golfe d'Aden et retenu pendant 52 jours. L'AFP avaient interviewé le couple en 2009 au sujet de cette épreuve et Jürgen Kantner avait expliqué qu'il ne renoncerait jamais à naviguer.

Basé dans les îles reculées du sud des Philippines où la majorité des habitants sont musulmans, Abou Sayyaf a prêté allégeance à l'organisation Etat islamique (EI). Il a extorqué des millions de dollars de rançon en enlevant des otages étrangers et chrétiens.

Groupe crapuleux

Les analystes jugent qu'il s'agit plus d'un groupe crapuleux que d'un mouvement idéologique. Abou Sayyaf a exécuté deux Canadiens, en avril et en juin, lorsque les millions de dollars de rançon demandés n'avaient pas été versés.

Abou Sayyaf est une ramification extrémiste de l'insurrection séparatiste musulmane. Celle-ci a fait plus de 100'000 morts depuis les années 1970 dans ce pays d'Asie du Sud-Est composé à très grande majorité de catholiques fervents.

/ATS
 

Actualités suivantes