Djokovic rejoint Kyrgios en finale à Wimbledon

Novak Djokovic (no 1) disputera sa 32e finale de Grand Chelem dimanche à Wimbledon face à Nick ...
Djokovic rejoint Kyrgios en finale à Wimbledon

Djokovic rejoint Kyrgios en finale à Wimbledon

Photo: KEYSTONE/AP/Alastair Grant

Novak Djokovic (no 1) disputera sa 32e finale de Grand Chelem dimanche à Wimbledon face à Nick Kyrgios (ATP 40).

Le Serbe a vaincu en quatre sets la résistance de Cameron Norrie (no 9) vendredi en demi-finale.

Le triple tenant du titre et sextuple vainqueur du tournoi londonien s'est imposé 2-6 6-3 6-2 6-4 en 2h34' devant le gaucher britannique, qui disputait sa première demi-finale majeure. Il s'est parfaitement repris après avoir livré un premier set catastrophique, au cours duquel il a commis 12 fautes directes.

Novak Djokovic a aussi bénéficié pour se relancer d'une baisse de régime de Cameron Norrie, qui a offert au Serbe le break décisif dans la deuxième manche en livrant un jeu de service catastrophique à 4-3. Solide sans être impressionnant, Nole a ensuite aisément fait la différence dans les troisième et quatrième sets.

2-0 Kyrgios

Battu une seule fois en finale à Wimbledon - par Andy Murray en 2013, Novak Djokovic devra vaincre l'une de ses rares 'bêtes noires' pour cueillir un 21e titre majeur et revenir ainsi à une longueur de Rafael Nadal. Il a en effet perdu les deux duels livrés face à Nick Kyrgios, au repos vendredi en raison du forfait de l'Espagnol.

Nick Kyrgios a dominé le Serbe à deux reprises, certes en 2017, sur les courts en dur d'Acapulco (7-6 7-5) et d'Indian Wells (6-4 7-6). L'Australien de 27 ans peut s'appuyer sur ces deux matches pour aborder en confiance sa première finale majeure, la première pour un Australien en Grand Chelem depuis l'Open d'Australie 2005.

Djokovic joue sa saison

Mais le 'bad boy' de Canberra devra avant tout être capable de maîtriser ses nerfs pour espérer remporter un inespéré Majeur. Malgré sa nonchalance, il devra certainement composer avec une pression bien plus forte que d'habitude. Son grain de folie pourrait d'ailleurs pour une fois lui être bien utile.

L'enjeu paraît en outre plus grand pour Novak Djokovic. Privé d'Open d'Australie, battu en quarts de finale à Roland-Garros par Rafael Nadal et pas du tout certain de pouvoir jouer l'US Open en raison de son statut vaccinal, le Serbe de 35 ans jouera vraisemblablement sa saison dimanche.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus