Bacsinszky met fin à sa carrière

Timea Bacsinszky range définitivement ses raquettes. La Vaudoise de 32 ans, médaillée d’argent ...
Bacsinszky met fin à sa carrière

Bacsinszky met fin à sa carrière

Photo: KEYSTONE/PRAESENZ SCHWEIZ/HOS BRAZIL 2016/STR

Timea Bacsinszky range définitivement ses raquettes.

La Vaudoise de 32 ans, médaillée d’argent en double au côté de Martina Hingis lors des JO 2016 et ex-no 9 mondial, l'a officialisé vendredi matin sur son compte Instagram.

'Petite fille, je n'aurais pu imaginer accomplir tant de belles choses à travers toi, vivre tant d'émotions, apprendre tant de choses, notamment sur moi, mais sur le monde aussi', écrit-elle en s'adressant au tennis professionnel. 'Tu as été la plus belle école de vie qui soit et je ne te remercierai jamais assez pour ça... 18 belles années au cours desquelles je me suis dédiée à toi', poursuit-elle.

Tourner la page

'Aujourd'hui il est temps pour moi de tourner la page, et d'en écrire de nouvelles, qui je l'espère seront aussi intenses. Merci pour les moments durs, les sourires, les larmes, les doutes mais surtout les enseignements que tu as pu me transmettre. Je suis très fière de tout ce que j'ai pu accomplir grâce et avec toi', écrit-elle encore, avant de remercier tous ceux 'qui ont fait partie de mon voyage.'

La décision de Timea Bacsinszky n'a rien de surprenant. Le dernier match officiel de la guerrière de Belmont date du 16 septembre 2019, à Séoul, où elle avait subi lourdement la loi de l'Américaine Kristie Ahn (6-0 6-0). Blessée au dos dans la foulée, elle avait vu la pandémie de Covid-19 briser son élan au printemps 2020 alors qu'un comeback semblait proche.

Deux demi-finales à Paris

Enfant-prodige trop vite comparée à Martina Hingis, Timea Bacsinszky tire sa révérence après une carrière riche en émotions et en rebondissements. Freinée par de nombreuses blessures, elle avait mis sa carrière entre parenthèses en 2013, effectuant même un stage dans l'hôtellerie avant de retrouver la flamme au printemps après avoir pris part aux qualifications de Roland-Garros.

C'est d'ailleurs au cours de sa deuxième carrière qu'elle a connu ses plus grands succès. Elle s'est ainsi hissée à deux reprises en demi-finale à Roland-Garros, s'inclinant à chaque fois face à la future lauréate (Serena Williams en 2015, Jelena Ostapenko en 2017), atteignant en outre les quarts de finale à Wimbledon en 2015.

Médaille olympique

Timea Bacsinszky a obtenu son meilleur classement en mai 2016 (9e), quelques mois avant de conquérir l'argent aux JO de Rio avec Martina Hingis, alors que cette dernière devait initialement faire équipe avec Belinda Bencic (forfait sur blessure). Elle a conquis quatre titres en simple sur le circuit WTA (Luxembourg 2009, Acapulco et Monterrey 2015, Rabat 2016), et cinq en double.

L'émotive et volubile Vaudoise a également vécu de grands moments en FedCup, compétition dans laquelle elle a très souvent su élever son niveau de jeu, et ce dès ses débuts en 2004 à l'âge de 15 ans dans un barrage au Canada. Elle a participé aux deux récentes demi-finales perdues par la Suisse, en 2016 à Lucerne face à la République tchèque et en 2017 à Minsk face à la Biélorussie.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus