Federer s'en sort sur abandon de Mannarino

Roger Federer (no 6) s'est imposé avant la limite au 1er tour à Wimbledon. Le Bâlois a bénéficié ...
Federer s'en sort sur abandon de Mannarino

Federer s'en sort sur abandon de Mannarino

Photo: KEYSTONE/AP/Kirsty Wigglesworth

Roger Federer (no 6) s'est imposé avant la limite au 1er tour à Wimbledon. Le Bâlois a bénéficié de l'abandon du Français Adrian Mannarino (ATP 41), qui s'est tordu le genou droit sur une glissade.

L'octuple vainqueur du tournoi s'en sort vraiment bien. Adrian Mannarino menait en effet 4-6 7-6 (7/3) 6-3 2-4 lorsqu'il s'est blessé sur un changement de direction. Le gaucher tricolore a tenté sa chance après s'être fait manipuler par le kiné et avoir pris des antidouleurs, mais n'a ensuite gagné qu'un seul point. Il a jeté l'éponge après avoir perdu le premier point du cinquième set.

'C'est affreux pour lui. Cela montre qu'un seul point peut changer l'issue d'un match, d'une saison voire d'une carrière. J'espère que ce n'est pas trop grave', a lâché Roger Federer à propos de son adversaire malheureux. 'Il aurait mérité de gagner, il était le meilleur joueur sur le court', a-t-il ajouté.

Le Bâlois a bel et bien senti le vent du boulet mardi en fin d'après-midi sous le toit du centre Court. Son manque de confiance s'est grandement ressenti, dans les trois premiers sets surtout, où il s'est montré trop passif notamment à la relance. Il semblait même au bord du précipice après la perte du troisième set, dans lequel il était pourtant revenu de 0-2 à 2-2.

'J'ai connu beaucoup de hauts et de bas. J'ai essayé de raccourcir les échanges dans la quatrième manche, et cela a fonctionné', a analysé sur le court Roger Federer, qui comptait déjà un break d'avance dans ce quatrième set lorsqu'Adrian Mannarino s'est blessé. 'Mais ce n'est pas de cette manière que j'espérais m'imposer', a-t-il ajouté.

'Ce qui lui est arrivé me rappelle que tout peut aller très vite. Cela me donne aussi l'opportunité de jouer un deuxième match ici', a poursuivi le Bâlois de bientôt 40 ans, qui a franchi - quasi miraculeusement - le 1er tour pour la... 65e fois consécutive dans un tournoi du Grand Chelem. Il affrontera au 2e un autre Français, Richard Gasquet (ATP 56), qu'il a battu à 18 reprises en 20 duels.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus